05.12.2017, 00:01

Nyon peut également être solide à l’extérieur

Abonnés
chargement
Florian Duckert et Nyon se sont imposés à Lyss.

 05.12.2017, 00:01 Nyon peut également être solide à l’extérieur

HANDBALL Le HBC Nyon s’est imposé (32-36), ce samedi à Lyss. Il lui reste deux matches, contre les cadors, pour assurer sa place dans le top 4.

Lorsqu’il est question de parler handball, Christophe Fourcot le fait toujours avec grand plaisir. D’autant plus après une victoire comme celle ramenée samedi du Seeland. «Lyss venait de battre Yverdon, cette équipe était remontée, je suis satisfait du contenu», sourit l’entraîneur du HBC Nyon, heureux de ce succès (36-32).

A dire vrai, les satisfactions sont multiples. Loin du Rocher, les...

Lorsqu’il est question de parler handball, Christophe Fourcot le fait toujours avec grand plaisir. D’autant plus après une victoire comme celle ramenée samedi du Seeland. «Lyss venait de battre Yverdon, cette équipe était remontée, je suis satisfait du contenu», sourit l’entraîneur du HBC Nyon, heureux de ce succès (36-32).

A dire vrai, les satisfactions sont multiples. Loin du Rocher, les Nyonnais n’affichaient pas la même solidité. «Outre notre seule victoire, à Thoune, on avait des difficultés criantes à l’extérieur avant ce week-end. J’avais même peur que l’on reproduise le non-match contre la West...» La partition livrée samedi a effacé les doutes de Christophe Fourcot.

De plus, les Vaudois ont su faire montre de maîtrise, bien que certains faits de jeu les aient perturbés. «Léo Poret fut expulsé directement après 20’, ce qui nous a poussés à revoir notre base arrière. Alors que l’on avait creusé un premier écart, ce fait de jeu a relancé Lyss. Cela nous a pris un petit moment avant de reprendre le cours de notre match, souligne l’entraîneur du HBC Nyon. Il y a ensuite eu la disqualification de Cyrille Steffen, pour trois fois 2’.»

Les Nyonnais, grâce à leur très bonne gestion, ont fait le dos rond, pour ne pas perdre le fil. «Cela aurait pu basculer dans l’autre sens, mais on a géré ce match correctement. On n’a jamais été inquiétés. On a su aborder le match, je ne dirai pas en patrons, mais en costauds.»

Corollaire, la dernière satisfaction est donc, bien évidemment, comptable. Avec ce nouveau succès, les Nyonnais s’accrochent à leur troisième place. «Mais nos poursuivants, Berne et Viège, ont gagné, on n’est sûrs de rien», relève Christophe Fourcot. La place dans le top 4, assurant le maintien en 1re ligue, se jouera donc lors des deux derniers matches de cette phase. Nyon tient son destin en main. «Oui, mais on va à Yverdon, 2e, et on reçoit Chênois, 1er. Ce sont les deux grosses armadas, mes joueurs devront montrer qu’ils sont capables de hisser leur niveau pour faire un résultat. Car avec deux défaites, cela pourrait se jouer au goal-average.»flos

Lyss - Nyon 32-36 (16-17)

Lyss: Zitterli (9 buts), Grünig (9), Christen (4), Egger (3), Schaniel (2), Dubach (2), Michel (2), Spichiger (1), Baumgartner, Gäumann, Zehnder, Malär, Siegenthaler.

Nyon: Egli, Ramel, Mercanton (9 buts), Duckert (7), G.Terrier (7), Vanat (6), Bayunga-Ngwayi (4), Varatharaju (1), Poret (1), Rosas (1), Steffen, Alcaraz.

Entraîneur: Christophe Fourcot.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top