30.09.2019, 23:04

Hockey: Le Lausanne HC bat les Philadelphia Flyers 4 à 3

chargement
Les joueurs du LHC ont brillamment relevé le défi face aux Philadelphia Flyers.

match amical Le LHC ne pouvait rêver mieux pour l’inauguration de sa nouvelle Vaudoise aréna. Le club lausannois a vaincu la formation de NHL lundi soir en match amical.

Succès prestigieux à Malley pour le LHC face aux Philadelphia Flyers, dans le cadre des Global Series de la NHL. Les Vaudois ont battu Philly 4-3.

Réagir deux jours après la fessée subie contre Davos (7-1) face à l’un des meilleurs clubs de la planète dans un match de gala. Un défi de taille pour le LHC dans un contexte particulier. Alors contre les Flyers, devant les caméras des networks américains, pas question de proposer la même bouillie que face aux Grisons.

Quand Herren a ouvert le score après 5 minutes, ce fut presque la stupeur dans les gradins. Mais Lausanne a poursuivi sur sa lancée. Emmerton a doublé la mise sur un très bon power-play (11e) et Genazzi a enfoncé le clou d’un superbe slap (14e). A croire que ce LHC était celui du premier tiers à Zoug.

 

 

Les Flyers se réveillent à la 25e

Du côté des Flyers, le tiers initial a ressemblé à une belle balade touristique, histoire d’apprécier cette nouvelle patinoire de Malley vieille d’à peine une semaine. La franchise de NHL n’a pas franchement semblé concernée par ce qui se passait autour d’elle. En fait, les Pennsylvaniens se sont réveillés à la 25e, juste après le 4-0 signé Vermin, là encore en jeu de puissance. Cette quatrième réussite a eu raison de Carter Hart, pourtant l’un des portiers les plus prometteurs de sa génération.

 

 

Parmi les vedettes des Flyers, Claude Giroux a plus ou moins tenu son rang avec son but à la 26e. En revanche Couturier, Gostisbehere, Provorov ou encore Voracek ont livré une partie bien quelconque. Au final, la star des Flyers fut Gritty, la mascotte ressemblant à un yéti aux yeux délirants et intervenant à toutes les pauses ou presque.

Une patinoire hors normes

Une chose à ne pas négliger pour expliquer cette déconvenue, outre le décalage horaire, tient à la taille de la patinoire. Avec quatre mètres de plus en largeur, les Vaudois ont écarté la défense de Philly. Mais la classe naturelle de l’organisation de NHL aurait dû gommer ce changement de surface. Giroux & Cie ont pressé en fin de partie, mais Lausanne a tenu.

 

 

Car le LHC a joué le coup à fond. Les quelques joueurs à avoir eu droit à des minutes en NHL côté lausannois avaient envie de montrer qu’ils n’avaient pas forcément grand-chose à envier à leur adversaire. Emmerton, Moy, Vermin, Bertschy, Jooris, Jeffrey, sans avoir quoi que ce soit à prouver, ont livré une partie sérieuse.

Il n’y a plus qu’à espérer que l’état d’esprit des Lions sera le même mercredi pour la réception de Rapperswil. Car les paillettes de la NHL céderont leur place à la réalité moins glamour du championnat de National League. Et les St-Gallois sont plutôt coriaces en ce début de saison.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

National LeagueHockey: Genève puni par Desharnais, Lausanne humilié chez luiHockey: Genève puni par Desharnais, Lausanne humilié chez lui

bon départHockey - NHL: un but et un assist pour le Fribourgeois Tristan Scherwey pour son premier match avec OttawaHockey - NHL: un but et un assist pour le Fribourgeois Tristan Scherwey pour son premier match avec Ottawa

Top