09.01.2019, 11:17

Hockey: les JO 2022 se joueront sur des patinoires au format NHL, plus petites et plus spectaculaires. Et en Suisse?

chargement
René Fasel en est convaincu: en réduisant la surface de jeu, on augmente le spectacle.

Révolution Les patinoires de la plus grande ligue de hockey du monde, la NHL, sont plus courtes de 4 mètres que leurs homologues européennes. Pour le président fribourgeois de la fédération internationale, elles offrent davantage de spectacle. Il veux les imposer pour les JO 2022. Les clubs suisses y réfléchissent aussi quand ils rénovent leurs installations.

La tenue du Championnat du monde M20 en Colombie-Britannique a permis de voir le jeu enlevé qui se pratique sur les "petites" patinoires. A tel point que René Fasel, président de l'IIHF, annonce des JO 2022 à Pékin et un Mondial en Finlande la même année sur des surfaces de glace réduites.

Déjà pour les JO 2022

La taille importe peu, dit-on. Eh bien pas pour les instances du hockey. Présent dans l'Ouest canadien, René Fasel a apprécié ce qu'il a vu et le président de la Fédération internationale en a profité pour mettre sur le tapis une proposition qui voudrait que les prochaines grandes compétitions internationales se disputent sur une glace aux dimensions "NHL". Le Fribourgeois évoque les JO 2022 en février à Pékin et le Championnat du monde à Helsinki et Tampere quelques mois plus tard. "Les JO en Chine se disputeront sur une patinoire aux dimensions NHL, énonce l'homme fort du hockey mondial. Et ceci que les joueurs de NHL soient là ou pas." Pour rappel, la surface de jeu en Amérique du Nord est de 60 mètres sur 26, soit quatre mètres de moins en largeur que les arènes européennes.

"La patinoire d'Helsinki dispose d'ancrages NHL, note le Fribourgeois. Cela leur permet par exemple d'organiser sans problème des matches de saison régulière de NHL comme il y en a eu l'automne passé." Toujours à la recherche de la meilleure visibilité pour son sport, l'ancien arbitre de ligue nationale doit convaincre certaines résistances, principalement à l'Est: "Certains sont génétiquement codés pour évoluer sur une grande patinoire. Les Russes et les Tchèques ont longtemps été contre, parce que leur jeu est généralement plus en phase avec davantage de glace. Mais les choses évoluent et les anciens joueurs russes et tchèques qui ont fait leur carrière en NHL sont aussi d'avis que cela crée plus d'action pour le public. Les gens ne veulent pas voir des joueurs "grailler" dans les bandes."

 

Aux Etats-Unis, on peut transformer un parquet de basket en patinoire:

 

Lausanne intéressé, Fribourg sceptique

Et en Suisse? Pourrait-on voir à terme un changement dans les mentalités et profiter de la construction de nouvelles arènes à Lausanne et Fribourg, par exemple, pour installer ces fameux ancrages NHL (réd: en fait des emplacements pour pouvoir disposer des rails) en Suisse romande? "Je vais voir avec Lausanne s'ils peuvent en installer, lance René Fasel. Ce serait une bonne occasion. Je sais cependant que la transition est longue à s'opérer."

En plein chantier et avec une enceinte qui doit être prête pour le début de la saison prochaine à la fin du mois de septembre, les Lausannois ont-ils pensé à cette spécificité? "Oui, nous avons eu des réflexions à ce sujet, confirme le directeur sportif du LHC, Jan Alston. Seulement, tout a un coût et nous ne sommes pas les seuls à décider. Sportivement, c'est très intéressant et il y a en ce moment de grandes discussions au niveau mondial. C'est très bien pour les jeunes. Il y a la volonté de notre côté, mais encore une fois, la patinoire est construite à l'aide de fonds publics et nous devons nous plier à des règles."

Berne tempère

Du côté de la BCF Arena, on vit également dans un chantier puisque la patinoire est en rénovation pour être prête en 2020. Le directeur sportif Raphaël Berger n'a cependant pas l'esprit pollué par les dimensions de la future enceinte: "On n'y a pas pensé. Après, c'est toujours plus simple de passer à quelque chose de plus petit que l'inverse. Mais à moins que le championnat de Suisse se déroule sur une glace "NHL", je ne vois pas l'intérêt. Il y aura un centre à Ajoie avec une patinoire à ces normes et cela suffit. On ne parle que des équipes nationales M18 et M20 qui peuvent s'entraîner avant de partir pour des compétitions internationales en Amérique du Nord."

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

hockeyHockey – National League: Lausanne s’impose face à Davos, Zurich Lions bat LuganoHockey – National League: Lausanne s’impose face à Davos, Zurich Lions bat Lugano

HockeyHockey – Mondiaux M20: vaillants, les jeunes Suisses terminent 4e du tournoiHockey – Mondiaux M20: vaillants, les jeunes Suisses terminent 4e du tournoi

exploitHockey - Mondiaux M20: les jeunes Suisses battent les Suédois et se qualifient pour les demi-finalesHockey - Mondiaux M20: les jeunes Suisses battent les Suédois et se qualifient pour les demi-finales

Top