05.12.2017, 00:01

Une pause avec des conséquences

Abonnés
chargement

 05.12.2017, 00:01 Une pause avec des conséquences

Par ats

Du 11 au 17 décembre, l’Europe du hockey sur glace passe en mode équipes nationales. Sauf en Suisse où le championnat de National League se poursuit, mais avec des clubs privés de certains de leurs meilleurs éléments comme à Fribourg Gottéron et à Genève-Servette.

Sur les cinq étrangers dont dispose...

Du 11 au 17 décembre, l’Europe du hockey sur glace passe en mode équipes nationales. Sauf en Suisse où le championnat de National League se poursuit, mais avec des clubs privés de certains de leurs meilleurs éléments comme à Fribourg Gottéron et à Genève-Servette.

Sur les cinq étrangers dont dispose Fribourg Gottéron, quatre seront absents les 15 et 16 décembre face à Langnau et lors du déplacement à Lugano. Mark French devra donc faire sans Barry Brust, Michal Birner, Roman Cervenka et Jonas Holos. Rien que ça. Les trois premiers prendront part à la Channel One Cup à Moscou avec le Canada et la République tchèque, tandis que Holos, capitaine de la Norvège, sera à Hamar pour la MECA Cup.

Du côté du directoire des Dragons, pas de surprise. «On savait qu’avec la décision de ne pas faire de pause pour que l’équipe nationale se rende à Davos pour jouer la Coupe Spengler, on aurait sûrement une situation comme celle-là, explique le directeur sportif fribourgeois, Raphaël Berger. Les sélections sont logiques et les joueurs ont très envie de se mettre en valeur puisque les Jeux olympiques sont tout proches.» Reste que Fribourg se retrouve avec quatre postes à combler. Si Ludovic Waeber est apte à garder le filet en l’absence de Barry Brust, impossible de trouver des remplaçants de même valeur pour les trois autres. ats


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top