29.12.2018, 14:00

Ski alpin: trois Suisses dans le top 10 du super-G de Bormio, la victoire pour Paris

chargement
Beat Feuz termine meilleur Suisse.

Ski alpin Joli tir groupé des Suisses au super-G de Bormio. Beat Feuz termine 6e, Marco Odermatt 8e et Mauro Caviezel 10e. La victoire revient à l'Italien Dominik Paris, déjà vainqueur sur cette même piste en descente vendredi.

Dominik Paris était en état de grâce sur la piste Stelvio. Vainqueur en descente vendredi à Bormio, l'Italien a remis ça 24 heures plus tard en super-G. Il a devancé de 0''01 son dauphin Matthias Mayer. Meilleur Suisse, Beat Feuz s'est classé 6e à 0''86, alors que Marco Odermatt a terminé 8e.

Devancé de 0''33 par Matthias Mayer au dernier pointage intermédiaire, Dominik Paris a réussi une fin de course de rêve pour s'imposer avec un écart équivalant à 24 centimètres. L'Italien de 29 ans affiche désormais onze victoires en Coupe du monde à son palmarès, dont quatre ont été obtenues sur sa piste fétiche de Bormio.

 

Dominik Paris n'avait jusqu'ici remporté qu'un seul super-G, à Kitzbühel en 2015. Mais le vice-champion du monde 2013 de descente avait tout de même terminé 3e à Beaver Creek dans la discipline début décembre. Il attendait certainement avec impatience cette course de Bormio, qui n'avait plus organisé de super-G depuis la finale de la Coupe du monde 2008 (victoire de Hannes Reichelt avec... 0''01 d'avance sur son dauphin Didier Défago).

Champion olympique en titre de la discipline, Matthias Mayer a quant à lui décroché son premier podium de l'hiver. L'Autrichien affichait jusque-là un 6e rang (dans le super-G de Lake Louise) comme résultat dans cet exercice 2018/2019. Troisième à 0''46 de Dominik Paris, le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde a fait oublier les mésaventures de ses leaders Aksel Lund Svindal (17e) et Kjetil Jansrud (éliminé).

Caviezel 2e de la discipline

Troisième vendredi sur une piste qu'il n'apprécie pas, Beat Feuz a signé une nouvelle performance de premier plan, à quatre dixièmes du top 3. Cette 6e place constitue le meilleur résultat de la saison en super-G pour le Bernois, qui compte sept podiums dans la discipline (trois victoires). Il avait échoué hors du top 15 lors des deux derniers super-G.

Septième du géant de Val d'Isère au début du mois, Marco Odermatt a quant à lui obtenu le deuxième top 10 de sa jeune carrière. Le Nidwaldien de 21 ans, quintuple champion du monde juniors en 2018, a concédé 1''18 au vainqueur du jour.

Présent sur le podium des deux premiers super-G de la saison (3e à Lake Louise, 2e à Beaver Creek), Mauro Caviezel n'a par ailleurs comme à Val Gardena (11e) pas pu tirer son épingle du jeu. Le Grison doit se contenter d'une 10e place, à 1''23 du vainqueur. Il profite néanmoins des malheurs de Kjetil Jansrud pour passer au 2e rang du classement de la discipline, derrière Aksel Lund Svindal.

ATS

À lire aussi...

Ski alpinSki alpin: Holdener 4e après la 1re manche du slalom de Semmering, Shiffrin en têteSki alpin: Holdener 4e après la 1re manche du slalom de Semmering, Shiffrin en tête

glisseSki alpin: Wendy Holdener termine au 11e rang du géant de Semmering, la Slovaque Petra Vlhova s'imposeSki alpin: Wendy Holdener termine au 11e rang du géant de Semmering, la Slovaque Petra Vlhova s'impose

glacéSki alpin: Beat Feuz décroche une belle 3e place lors de la descente de Bormio, les Italiens maîtres chez euxSki alpin: Beat Feuz décroche une belle 3e place lors de la descente de Bormio, les Italiens maîtres chez eux

glisseSki alpin: Holdener sauve les meubles lors de la première manche du géant de Semmering, Shiffrin en têteSki alpin: Holdener sauve les meubles lors de la première manche du géant de Semmering, Shiffrin en tête

ski alpinSki alpin: le Suisse Ralph Weber se blesse à l’entraînement de la descente à BormioSki alpin: le Suisse Ralph Weber se blesse à l’entraînement de la descente à Bormio

Top