03.05.2018, 18:35

Stan Wawrinka annonce son retour à Gstaad

chargement
"C'est un des premiers tournois où j'ai eu de bons résultats" a déclaré Wawrinka, réjoui de son retour à Gstaad.

Swiss Open Jeudi après-midi à Nyon, Stanislas Wawrinka a annoncé sa participation au tournoi de Gstaad. Il en a également profité pour faire un dernier point sur son état de santé.

"Je vois la fin du tunnel qui arrive. En tant que sportif de haut niveau, on ne tire rien de positif d'une blessure", rapporte Stanislas Wawrinka, qui fera son retour à la compétition à Rome dans deux semaines. Forcément, après avoir été absent des terrains depuis son retrait à Marseille le 22 février, l'envie de rejouer le démange. "J'ai pensé à la retraite. Mais l'envie de revenir était beaucoup, beaucoup trop forte" déclare-t-il. Même s'il précise qu'après un an de déboires, "on n'est pas à une semaine près". 
 

L'envie de revenir était beaucoup, beaucoup trop forte."
Stanislas Wawrinka tennisman


Bien que rien ne vaille la compétition pour se jauger, le Vaudois estime que son niveau de tennis actuel est "haut, très haut". Ces derniers temps, il a pu se mesurer notamment à Gaël Monfils, lors de matches d'entraînements. Il a aussi pu bénéficier des conseils de Magnus Norman, de retour aux côtés de Stan après leur séparation fin 2017. "Je voulais une deuxième personne [ndlr: en plus de Yannick Fatterbert]. J'ai appelé Magnus pour savoir s'il était prêt à revenir sur une certaine période. On discutera pour voir ce qu'il y aura par la suite" explique l'habitant de La Côte. Interrogé sur leurs retrouvailles après une rupture difficile, le Vaudois tranche simplement: "Nos quatre-cinq années de travail étaient plus importantes que la fin de notre relation". 

Gstaad en ligne de mire 

Ce dernier bloc d'entraînement achevé, la priorité est à présent de pouvoir retrouver son meilleur niveau. Dans un premier temps, la focale ne sera pas mise sur les résultats. Autant dire que les 1200 points ATP à défendre à Roland-Garros sont loin de le préoccuper. "Je peux jouer Nadal au premier tour" rappelle-t-il, avant d'affirmer qu'il ne voit encore personne capable de battre l'Espagnol sur terre battue cette année. En revanche, la donne changera pour le tournoi de Gstaad: "Si je vais à Gstaad, ce n'est pas pour perdre au premier tour" tonne-t-il. Pourtant, le natif de Saint-Bartélémy a déjà été éliminé quatre fois à ce stade au cours de sa carrière, mais comme le rappelle Jean-François Collet, directeur du tournoi, "ce n'était pas le Stan que l'on connaît aujourd'hui". 

Reste encore à savoir ce qui a motivé le triple vainqueur de Grand Chelem à ajouter son nom au tableau des participants, alors que sa dernière venue dans l'Oberland remonte à 2013. Ces dernières années, c'était plutôt le Geneva Open qui avait pu compter sur la participation de Wawrinka. L'explication est peut-être à trouver du côté d'un sponsor qui aurait facilité les choses et convaincu le joueur, comme le mentionne Jean-François Collet. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

ChangementTennis: l’ATP va réviser son système de classement dès aoûtTennis: l’ATP va réviser son système de classement dès août

TennisTennis: «Bien sûr que Wimbledon me manque», reconnaît Roger FedererTennis: «Bien sûr que Wimbledon me manque», reconnaît Roger Federer

TournoiTennis - Roland-Garros: l'édition 2020 accueillera jusqu'à 20'000 spectateurs par jourTennis - Roland-Garros: l'édition 2020 accueillera jusqu'à 20'000 spectateurs par jour

Pas jojoTennis: le rebelle Nick Kyrgios et l’ex-star Boris Becker s’insultent sur TwitterTennis: le rebelle Nick Kyrgios et l’ex-star Boris Becker s’insultent sur Twitter

polémiqueTennis: l’Adria Tour de Djokovic frappé par le Covid-19 et les polémiquesTennis: l’Adria Tour de Djokovic frappé par le Covid-19 et les polémiques

Top