07.08.2015, 14:27  

Double défaite pour Mont-sur-Rolle

Abonnés
chargement

 07.08.2015, 14:27   Double défaite pour Mont-sur-Rolle

C'est une triple mauvaise opération qu'a réalisée le Unihockey club Mont-sur-Rolle à Jongny dimanche passé. Les Piranhas ont perdu leurs deux parties, face au UHC Jongny et au Lausanne Université Club Unihockey, sur un score identique de 8-1. Ces revers condamnent aujourd'hui les Montois à la dernière place du classement avec 3 petites unités au...

C'est une triple mauvaise opération qu'a réalisée le Unihockey club Mont-sur-Rolle à Jongny dimanche passé. Les Piranhas ont perdu leurs deux parties, face au UHC Jongny et au Lausanne Université Club Unihockey, sur un score identique de 8-1. Ces revers condamnent aujourd'hui les Montois à la dernière place du classement avec 3 petites unités au compteur.

Les locaux ont beau maîtriser leur sujet et faire partie des favoris du championnat de 2 e ligue, le coach des Piran has, Antoine Gabioud, ne cache pas que son équipe a souffert de quelques défaillances coupables lors du premier match. "Nous n'avons pas assez tiré au goal" , analyse-t- il. Un manque de réalisme of fensif symptomatique de cette journée.

Un joueur expulsé

Mais si cette première défaite était quelque peu attendue, celle infligée par les Lausannois a été nettement plus difficile à accepter. "C'était le match que nous ne devions pas perdre!" , soupire Antoine Gabioud. Mené 4-0 au terme des 20 premières minutes de jeu, Mont-sur-Rolle n'a jamais semblé en mesure de combler son retard; la faute aux trop nom breuses pénalités concédées: trois de 2 et une de 5 minutes consécutive à l'expulsion d'un joueur. L'arbitre a estimé qu'un Montois avait poussé son adversaire dans un geste d'humeur, alors que celui-ci se trouvait au sol.

Si Antoine Gabioud ne nie pas la faute, il juge la sanction de l'arbitre pour le moins sévère. "Cela a réduit nos espoirs à néant." Mal gré tout, il reconnaît que l'équipe n'a pas su maîtriser ses nerfs. "Contre Lausanne, nous nous attendons toujours à des matches tendus et intenses. Ils ont pratiqué un jeu physique qui nous a fait sortir du match." A ce jeu-là, les Piranhas ont payé le prix fort. L'équipe dispose d'un peu de temps pour consolider son système défensif avant son prochain déplace ment à Vevey le 7 décembre. DGO


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top