15.02.2017, 09:26

Accidents: les Suisses se blessent de moins en moins au travail, selon la SUVA

chargement
En 5 ans, le nombre d'accidents déclarés à la Suva a baissé de 5,5%

Accidents D'année en année, les Suisses se blessent de moins en moins sur leur lieu de travail, chiffre mercredi la SUVA. Cette baisse serait due à la prévention et à l'automatisation des processus à risque. La caisse a par ailleurs refusé 280'000 factures litigieuses.

Les Suisses sont toujours plus prudents au travail. En cinq ans, le nombre d'accidents déclarés à la Suva a baissé de 5,5%, à 461'000, malgré la progression du nombre de travailleurs.

La Caisse nationale suisse d'assurance en cas d'accidents (Suva) explique ce recul par ses travaux de prévention dans le domaine de la sécurité au travail. Le fait que les activités à risque tendent globalement à diminuer en raison de l'augmentation des processus automatisés contribue aussi à cette évolution, écrit mercredi la Suva dans un communiqué.

En détail, la Suva a enregistré davantage d'accidents non professionnels (263'987) que professionnels (178'282) en 2016. Par rapport à l'année précédente, les premiers ont baissé de 0,5% et les seconds de 1,1%.

Malgré cette baisse du nombre de cas, l'assurance sise à Lucerne a versé 1,35 milliard de francs d'indemnités journalières en 2016, soit une augmentation de 3,5% par rapport à l'exercice précédent. Cette hausse est en partie due à un changement de logiciel qui a entraîné le rattrapage l'an dernier de cas de 2015, explique la Suva.

40% d'anomalies

La vérification électronique a permis de détecter des anomalies sur près d'un million des 2,4 millions de factures contrôlées, soit plus de 40%. Les factures litigieuses ont été contrôlées manuellement par 60 spécialistes. En 2016, la Suva a ainsi refusé 280'000 factures équivalant à un montant de 210 millions de francs, des chiffres proches de ceux de l'année précédente.

La plupart de ces créances étaient des factures à double ou portaient sur des cas refusés et liquidés. Il pouvait aussi s'agir de prestations non assurées telles que les médicaments contre la migraine, note la Suva.

"Grâce aux contrôles systématiques des factures, la Suva ne paie que les prestations qui sont justifiées", précise Peter Diermann. "Car les contrôles effectués aujourd'hui se répercutent sur la prime de demain", ajoute le chef de secteur au sein de la division prestations d'assurance de la Suva.

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Sports d'hiverPrévention des accidents: la Suva propose un outil en ligne pour établir votre profil de skieurPrévention des accidents: la Suva propose un outil en ligne pour établir votre profil de skieur

Assurance accidentsSuva: une loi pour encadrer le recours aux détectives privésSuva: une loi pour encadrer le recours aux détectives privés

justiceEscroquerie: une ex-employée de la Suva écope de 18 mois avec sursisEscroquerie: une ex-employée de la Suva écope de 18 mois avec sursis

assuranceLa Suva résiste au taux plancher et boucle l'exercice 2015 avec un résultat négatif à relativiserLa Suva résiste au taux plancher et boucle l'exercice 2015 avec un résultat négatif à relativiser

Top