Accord-cadre: plusieurs élus se mobilisent pour sauver les relations avec l’UE

chargement

Trou de souris L’accord institutionnel entre la Suisse et l’Union européenne est mal en point, mais certains croient en ses chances de survie.

  10.04.2021, 00:01
Lecture: 5min
Premium
Ignazio Cassis prévoit d’aller à Bruxelles fin avril avec Guy Parmelin pour poursuivre les négociations de l’accord-cadre avec l’Union européenne. On le voit ici en décembre dernier lors du débat au Parlement.

Il est mort, paraît-il. Mort et enterré. L’accord institutionnel entre la Suisse et l’Union européenne n’a pas la cote. De plus en plus d’acteurs politiques n’y croient plus. A les lire, les écouter, l’accord-cadre risque fort d’être placé dans un tiroir par le Conseil fédéral. Friande d’arrangements précis, délimités à un domaine spécifique, la Suisse ne goûte guère...

À lire aussi...

Suisse-UEAccord-cadre: «C’est incompréhensible d’enterrer nos relations avec l’UE sans passer devant le Parlement ou le peuple»Accord-cadre: «C’est incompréhensible d’enterrer nos relations avec l’UE sans passer devant le Parlement ou le peuple»

TumultueusesAccord-cadre: «l’Union européenne se sent trompée par la Suisse»Accord-cadre: «l’Union européenne se sent trompée par la Suisse»

DIPLOMATIERelations Suisse-UE: l’accord-cadre et l’accord du Brexit «sont incomparables»Relations Suisse-UE: l’accord-cadre et l’accord du Brexit «sont incomparables»

SondageSuisse – UE: 3 entreprises sur 4 soutiennent l’accord-cadreSuisse – UE: 3 entreprises sur 4 soutiennent l’accord-cadre

RelationsSuisse-UE: une campagne lancée pour un «meilleur accord-cadre» avec l’Union EuropéenneSuisse-UE: une campagne lancée pour un «meilleur accord-cadre» avec l’Union Européenne

Top