26.11.2020, 13:32

Administration fédérale: Michaela Schärer à la tête de l’Office de la protection de la population

chargement
C'est la première femme à occuper cette position.

Nomination Michaela Schärer a été choisie pour prendre les rênes de l’Office fédéral de la protection de la population. C’est la première fois qu’une femme occupe ce poste.

Michaela Schärer prendra les rênes de l’Office fédéral de la protection de la population (OFPP) au 1er janvier 2021. Le Conseil fédéral l’a nommé mercredi pour succéder au directeur ad interim Jean-Paul Theler. C’est la première femme à occuper cette position.

Michaela Schärer a une longue expérience de l’administration fédérale, note le gouvernement dans un communiqué publié jeudi. Après des études en droit dans les Universités de Lausanne et de Genève, elle fait rapidement son entrée à Berne, au sein de ce qui était alors le Département militaire fédéral.

La doctorante de 50 ans y occupe de nombreuses fonctions: collaboratrice scientifique, adjointe scientifique, conseillère spécialisée, cheffe d’état-major, cheffe de section ou encore vice-directrice de l’Administration fédérale des douanes (AFD). En juillet 2017, elle est finalement nommée directrice suppléante de l’AFD et reprend par la suite la responsabilité des domaines Douanes et Opérations.

Commission de sélection

Afin de repourvoir le poste de directrice de l’OFPP, la ministre de l’armée, Viola Amherd, a mis sur pied une commission de sélection. Le secrétaire général du Département fédéral de la défense (DDPS) Toni Eder, son suppléant Marc Siegenthaler, la conseillère d’Etat vaudoise Béatrice Métraux et le conseiller d’Etat tessinois Norman Gobbi en faisaient partie.

«Michaela Schärer s’est distinguée durant ce processus de recrutement par son parcours et son profil», souligne le Conseil fédéral. Et de louer ses compétences en matière de direction, d’organisation et ses compétences sociales.

Jean-Paul Theler reprendra quant à lui la fonction de chef de l’Etat-major de l’armée. L’économiste de 57 ans assumait la direction ad interim de l’OFPP depuis avril.

Divergences de vue

La nomination de Michaela Schärer fait suite à des divergences de vues entre le Conseil fédéral et l’ancien directeur de l’OFPP, Benno Bühlmann, concernant le développement de la protection de la population. Son départ, décidé d’un commun accord, avait été annoncé en décembre, alors que le Parlement venait d’entériner une réforme de la protection civile.

La nouvelle loi entrera en vigueur au 1er janvier 2021. Elle doit permettre de réagir aux nouveaux risques comme le terrorisme, les pandémies, les catastrophes naturelles ou les pannes électriques. La durée du service obligatoire de la protection civile sera elle assouplie et réduite afin de l’harmoniser avec le service militaire. Et l’obligation de servir commencera au plus tôt à 18 ans et se terminera au plus tard à 36 ans.

Hans-Peter Walser devient remplaçant du chef de l'Armée

Outre la nomination de la nouvelle directrice de l'Office fédéral de la protection de la population, le Conseil fédéral a procédé mercredi à plusieurs nominations et mutations d'officiers généraux. Hans-Peter Walser deviendra ainsi remplaçant du chef de l'armée au 1er janvier 2021.

Il exercera cette fonction parallèlement à celle de chef du commandement de l'Instruction, à laquelle il avait été nommé le 1er janvier 2020. Le commandant de corps de 56 ans est entré dans le corps des instructeurs de l'infanterie en 1994 et a exercé depuis lors diverses fonctions au sein de l'armée. Auparavant, il avait étudié le droit à l'Université de Berne.

Le divisionnaire Claude Meier est quant à lui nommé officier général auprès des centres dédiés à la politique de paix et de sécurité à Genève. Agé de 56 ans également, l'actuel chef de l'Etat-major de l'armée a d'abord fait un cursus auprès d'écoles de pilotes, avant de rejoindre l'Escadre de surveillance des Forces aériennes comme pilote militaire de carrière en 1985. Il a par la suite occupé diverses fonctions au sein de l'armée.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

Top