Affaire des subventions: les entreprises des transports publics remboursent 60 millions

chargement

Justice La Confédération et les cantons, notamment Neuchâtel, Fribourg et le Valais, ont récupéré la somme des subventions perçues en trop par la BLS et les CFF. D’autres cas sont encore étudiés.

 09.04.2021, 10:03
Entre 2012 et 2018, le BLS et Busland ont perçu des subventions excessives.

L’affaire des subventions perçues en trop dans les transports publics progresse: la Confédération et les cantons ont récupéré environ 60 millions de francs. En cas de suspicion de fraude les autorités de poursuite pénale procéderont à une évaluation.

L’affaire, qui avait commencé avec Carpostal, a poussé l’Office fédéral des transports (OFT) à adapter son système de surveillance. Depuis, plusieurs autres cas ont surgi. L’OFT a exigé le remboursement des subventions perçues en trop et a fait un état des lieux vendredi.

A lire aussi : Scandale des subventions: CarPostal devra rembourser plus de 205 millions de francs!

Des conventions de remboursement ont ainsi été conclues avec les CFF et le BLS, a indiqué l’OFT dans un communiqué. BLS et sa filiale Busland rembourseront 49 millions de francs à la Confédération et aux cantons de Berne, Neuchâtel, Fribourg, Lucerne, Soleure et Valais. Ce dernier canton se verra rembourser la somme de 86 877 francs.

Entre 2012 et 2018, le BLS et Busland n’avaient pas inclus les recettes des abonnements demi-tarif de la communauté tarifaire «Libero» dans les demandes d’indemnisation pour le transport régional de voyageurs et pour le transport local. Ils avaient ainsi perçu des subventions excessives. Le remboursement comprend les intérêts dus en cas de comportement fautif conformément à la loi sur les subventions.

A lire aussi : Transports publics: les compagnies BLS et VBL soupçonnées de fraude

Les CFF ont conclu pour leur part une convention avec l’OFT et les cantons d’Argovie, Berne, Bâle-Campagne, Glaris, Grisons, Lucerne, Saint-Gall, Schaffhouse, Soleure, Schwyz, Thurgovie, Uri, Zoug et Zurich pour un remboursement de 8,8 millions de francs.

Des cas en suspens

D’autres cas sont encore en suspens. Des négociations avec les Transports publics de Lucerne (VBL) en vue d’un remboursement de 16 millions de francs sont en cours. Elles sont menées par la Communauté tarifaire lucernoise (VVL). La part de la Confédération dans cette perte s’élève à environ 300’000 francs, plus les intérêts.

L’OFT a également découvert que l’entreprise néerlandaise Shuttlewise, active dans le transport combiné non accompagné à travers les Alpes, avait fourni de fausses informations sur les quantités transportées.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PandémieCoronavirus: dans les transports publics, le masque pourrait être obligatoire pour les personnes non vaccinéesCoronavirus: dans les transports publics, le masque pourrait être obligatoire pour les personnes non vaccinées

En baisseCoronavirus: en Suisse, la fréquentation des transports publics a chuté de 60% en un anCoronavirus: en Suisse, la fréquentation des transports publics a chuté de 60% en un an

Session parlementaireCoronavirus: 700 millions de francs d'aide pour les transports publicsCoronavirus: 700 millions de francs d'aide pour les transports publics

live
PandémieCoronavirus: grandes manifs, masques dans les avions ou aide aux transports publics… les décisions de BerneCoronavirus: grandes manifs, masques dans les avions ou aide aux transports publics… les décisions de Berne

PandémieCoronavirus: le port du masque est respecté dans les transports publicsCoronavirus: le port du masque est respecté dans les transports publics

Top