26.11.2020, 15:25

Alain Berset: «les stations de ski peuvent rester ouvertes»

chargement
Alain Berset a déclaré ce jeudi que les stations de ski suisses peuvent rester ouvertes.

verdict Contrairement à la France ou à l’Allemagne, la Suisse ne fermera pas ses stations de ski pour les fêtes de fin d’année. Alain Berset l’a assuré, jeudi, en conférence de presse. «Si les concepts de protection sont appliqués de manière très stricte», la situation peut être maintenue sous contrôle.

Cantons et Confédération souhaitent que les stations de ski soient ouvertes cet hiver, y compris durant les fêtes de fin d’année, a indiqué Alain Berset. Le ministre de la santé exige cependant de «bons» plans de protection et une mise en oeuvre «parfaite» de ceux-ci.

Afin de limiter les risques durant les dernières semaines de l’année, le Conseil fédéral souhaite pouvoir discuter ces prochains jours avec les cantons d’un paquet de mesures pour les fêtes de fin d’année, a annoncé jeudi à Berne le conseiller fédéral au terme d’une réunion avec la Conférence des directeurs de la santé (CDS). Ce paquet inclurait les sports d’hiver.

A lire aussi : Ouverture des stations de ski: la Suisse fait figure d’exception dans les Alpes

M. Berset a rappelé que le but était d’ouvrir les stations mais de «bons concepts de protection» étaient indispensables. «Depuis l’ouverture de la saison de ski, on a vu des images qui ne nous ont pas tellement plu», a relevé le ministre, qui compte en parler vite aux cantons. Aux yeux du Fribourgeois, les deux semaines de vacances à la fin de l’année représentent cependant le premier défi.

Tensions

«Nous avons vu en mars dernier que cela pouvait aller vite avec le virus dans ces endroits», a rappelé le ministre de la santé, tout en ajoutant qu’il n’y avait alors aucune mesure de protection. Depuis, de nombreux cantons ont créé et harmonisé entre eux leurs concepts de protection. «Mais ce qui est déterminant, c’est leur mise en oeuvre, qui est problème très complexe dans le domaine des sports d’hiver.»

Les cantons prennent la situation très au sérieux, lui a fait écho le président de la CDS Lukas Engelberger. Les concepts de sécurité mis au point semblent très bons, mais tout dépendra de leur mise en oeuvre et des contrôles effectués.

Depuis l’ouverture de la saison de ski, on a vu des images qui ne nous ont pas tellement plu
Alain Berset

L’ouverture des pistes fait actuellement débat à travers l’Europe. La chancelière allemande Angela Merkel a invité mercredi les Allemands à ne pas partir à l’étranger durant les vacances de Noël, en particulier au ski. Berlin va demander à l’Union européenne d’interdire jusqu’au 10 janvier les séjours de ski pour éviter la propagation du virus.

En France, le premier ministre Jean Castex a annoncé jeudi que les stations de ski pourront rouvrir durant la période des fêtes, mais les remontées mécaniques devront rester fermées.

En contact

M. Berset a indiqué être contact avec ces homologues de pays voisins pour discuter de ces différences. L’évolution de la pandémie est positive actuellement, même si elle reste très instable, s’est justifié le ministre pour expliquer la position de la Suisse sur cette question.

Dans l’hypothèse où la Suisse demeurait le seul pays à ouvrir ses domaines skiables, le conseiller fédéral dit craindre des tensions sur le plan du «transfert des populations». Il a insisté sur la nécessité de discuter de ces problèmes ces prochains jours avec les cantons.

«Poursuivre le travail»

D’une manière globale, les prochaines semaines seront déterminantes dans la lutte contre le coronavirus, a insisté jeudi Alain Berset. Même si la plupart des chiffres de l’épidémie de Coronavirus sont en recul, il faut «poursuivre le travail».

Le ministre a rappelé que l’évolution était asymétrique: si les cantons romands ont connu une baisse très rapide du nombre de cas, certains cantons alémaniques affichent un taux de reproduction du virus supérieur à 1.

Hiver particulier

Ce n’est pas le moment de parler d’un assouplissement généralisé des mesures, a déclaré M. Engelberger. L’économie doit également en être consciente. Soyez prudents, sinon nous en paierons le prix lors des Fêtes, a-t-il prévenu. Ce ne sera pas un hiver normal, il faudra continuer à respecter les règles en vigueur. Avec la saison froide, les gens rentrent, ce qui rend les risques de propagation du virus plus importants.

 

 

L’Office fédéral de la santé publique a fait état jeudi 4509 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures. Septante-neuf décès sont à déplorer et 198 malades ont été hospitalisés. Durant les dernières 24 heures, les résultats de 28’740 tests ont été transmis, indique l’OFSP. Le taux de positivité s’élevait à 15,69%. Un chiffre trop élevé selon M. Berset, qui a une nouvelle fois invité la population à se faire tester au moindre doute.

Le Fribourgeois s’est toutefois montré sceptique face à des tests massifs tels qu’ils sont pratiqués dans certains pays. Cela ne serait pas faisable en Suisse, a-t-il estimé, en soulignant qu’une discussion était en cours pour certains groupes, comme les écoles ou les homes pour personnes âgées. Des projets pilotes sont d’ailleurs en cours dans certains cantons.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PandémieOuverture des stations de ski: la Suisse fait figure d’exception dans les AlpesOuverture des stations de ski: la Suisse fait figure d’exception dans les Alpes

Top