03.11.2018, 17:15

Argovie: une jeune mère virée d’un magasin Zara pour avoir allaité son enfant

chargement
La jeune mère a agi avec discrétion, mais cela n'a pas suffi.

Maternité Une jeune mère a allaité son enfant discrètement, alors qu’elle faisait du shopping dans une boutique Zara dans le canton d’Argovie. Un vigile l’a repérée et lui a demandé de quitter les lieux. L’enseigne s’en excuse.

C’est une mésaventure, dont cette jeune femme se souviendra longtemps. Lors d’une virée dans le centre commercial Shoppi Tivoli à Spreitenbach, dans le canton d’Argovie, la jeune maman accompagnée de son enfant et d’une amie entre dans une boutique de l’enseigne de prêt-à-porter Zara.

Son nourrisson de 6 mois manifeste soudain sa faim. Très discrètement, elle soulève son T-shirt pour l’allaiter tout en prenant soin de recouvrir sa tête avec le tissu de son vêtement. «Je l’ai allaité de façon si discrète, que l’on aurait pensé qu’il dormait», raconte-t-elle au Blick.

Pour autant, un vigile la repère et vient lui demander ouvertement si elle est bien en train d’allaiter. Surprise, la jeune femme de 22 ans reconnaît qu’elle est effectivement en train de donner le sein à son fils. L’agent lui rappelle que c’est interdit et appelle immédiatement la cheffe du magasin.

Le message laissé par la jeune femme sur son compte Facebook à l'intention de Zara.

 

«Ils m’ont demandé de cesser, sinon ils m’escortaient hors de la boutique, explique-t-elle. Je suis partie avec mon enfant, car je n’avais pas vraiment le temps de discuter sur le moment. De plus, je ne voulais pas que mon amie soit expulsée à son tour», explique la jeune mère encore en colère trois semaines après les faits.

Excuses de l’enseigne

Elle admet avoir connaissance de l'existence d'un espace dédié à l’allaitement dans le centre commercial, mais celui-ci se trouve à l’autre bout de l’établissement. Raison pour laquelle elle a préféré allaiter son enfant dans la boutique, en faisant preuve de la plus grande discrétion possible, insiste-t-elle.

L’enseigne a envoyé une lettre à la jeune femme dans laquelle elle dit regretter ce qui s’est passé. Elle blâme au passage l’attitude de l’agent de sécurité et promet qu’un tel incident ne se reproduirait plus à l’avenir. Contacté par Blick, le directeur du centre commercial a expliqué que l’allaitement n’était pas interdit dans les parties communes, mais que les magasins étaient libres d’établir leurs propres règles.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SantéSanté: l’allaitement permettrait de prévenir le diabèteSanté: l’allaitement permettrait de prévenir le diabète

MalformationsFrance: une enquête nationale en cours dans l'affaire des bébés sans brasFrance: une enquête nationale en cours dans l'affaire des bébés sans bras

ProcèsElle avait donné le sein à sa fille de 7 ans sans l'allaiter: acquittéeElle avait donné le sein à sa fille de 7 ans sans l'allaiter: acquittée

Transport aérienTransport aérien: Swiss songe à tester des "zones familles" à bord de ses avions au départ de GenèveTransport aérien: Swiss songe à tester des "zones familles" à bord de ses avions au départ de Genève

Top