15.03.2018, 18:15

Armée suisse: le National veut sauver les chevaux de l'armée

chargement
L'effectifs de chevaux de selle doit être réduit selon le Contrôle fédéral des finances.

Suisse Jeudi, le National a voté en faveur d'un effectif minimum de 55 chevaux par 149 voix contre 21 et 11 abstentions. L'armée possède aujourd'hui 65 chevaux de selle. Une minorité estime que 38 chevaux seraient suffisants pour les cours, écoles des formations et le protocole militaire.

L'armée doit continuer de disposer d'un effectif minimum de 55 chevaux. Par 149 voix contre 21 et 11 abstentions, le National a adopté jeudi, en la modifiant, une motion du Conseil des Etats. Le Conseil fédéral aimerait réduire le nombre de 65 à 38 bêtes.

Le Département fédéral de la défense (DDPS) possède 65 chevaux de selle engagés pour les cours et écoles des formations ainsi que pour le protocole militaire. Mais l'armée doit dégager de l'argent pour investir dans l'immobilier et l'armement. Le Contrôle fédéral des finances a exigé une réduction des effectifs de chevaux de selle.

Le conseiller aux Etats Jean-René Fournier (PDC/VS) réclame dans une motion de maintenir l'effectif à 65 chevaux, ainsi que les activités hors service sportives et culturelles. Selon lui, une diminution pourrait compromettre les diverses missions qui incombent à cette unité équestre.

Compromis

Le National soutient l'objectif de la motion et les activités équestres de l'armée. Il a décidé d'opter pour un compromis et propose de fixer le plancher à 55 chevaux. "Il faut compter avec les chevaux malades et ceux en formation", a dit pour la commission Géraldine Marchand-Balet (PDC/VS).

Cet effectif permettra de remplir les missions de l’armée. Il assure également le contingent minimal pour les missions protocolaires. Les chevaux pourront aussi être utilisés pour des concours, des cours d'équitation pour officiers ou des activités culturelles comme la fanfare des écuyers ou les corps des dragons bernois.

Pour Christian Wasserfallen (PLR/BE) et une minorité des députés, 38 chevaux sont suffisants à remplir les missions de l'armée. Les autres activités culturelles et sportives devraient être encouragées d’une autre manière que par le budget du Département de la Défense.

Le Conseil fédéral se rallie à la proposition du Conseil national, "sans plaisir", a dit le ministre de la défense Guy Parmelin.

Les troupes du train ne sont aucunement remises en question, a encore précisé M. Parmelin. En plus des chevaux de selle, l'armée possède 150 franches-montagnes, un effectif qui ne sera pas réduit. La promotion de la race est donc garantie.

Le dossier repart aux Etats.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

VotationArmée: le National exclut de voter sur le choix d'un nouveau jetArmée: le National exclut de voter sur le choix d'un nouveau jet

sécuritéAttaques informatiques: l'armée suisse va se doter d'une force dotée de 500 à 700 spécialistesAttaques informatiques: l'armée suisse va se doter d'une force dotée de 500 à 700 spécialistes

ArméeArmée: le soldat qui n'a pas fini son service militaire devra verser une taxe finaleArmée: le soldat qui n'a pas fini son service militaire devra verser une taxe finale

Tribunal administratif fédéralTribunal administratif fédéral: l'armée suisse peut enregistrer la marque "Swiss Military"Tribunal administratif fédéral: l'armée suisse peut enregistrer la marque "Swiss Military"

L'armée peut enregistrer "Swiss Military"

L'armée suisse a gagné son recours contre un fabricant de montres qui utilise le nom "Swiss Military" depuis plus de 20...

  09.02.2018 12:00

HomicideBâle-Campagne: Martin Wagner, l'avocat spécialisé dans les médias, a été abattu avec un pistolet de l'arméeBâle-Campagne: Martin Wagner, l'avocat spécialisé dans les médias, a été abattu avec un pistolet de l'armée

Top