14.07.2020, 14:27

Armée: une recrue de l’école de grenadiers d'Isone perd la vie lors d’une marche

chargement
Le militaire a été retrouvé sans vie. (Illustration)

Drame Une recrue a été retrouvée sans vie mardi lors d’une marche de performance de l’école de grenadiers d’Isone, au Tessin. Malgré les efforts de réanimation des cadres et l’arrivée d’une équipe de la REGA, le jeune homme n’a pas pu être sauvé.

Une recrue de l’école de grenadiers à Isone (TI) a perdu la vie mardi matin lors d'une marche. Le militaire a été retrouvé sans vie après une brève opération de recherche, mais n’a pas pu être réanimé, a indiqué l'armée dans un communiqué.

Les recrues effectuaient une marche de performance individuelle de 6,5 kilomètres sur une route de la place d’armes. A l’arrivée, une des recrues manquait à l’appel. Elle a été retrouvée sans vie sur le bord du parcours après une courte opération de recherche. Selon les informations publiées par la RSI, la victime serait un jeune vaudois de 21 ans.

Malgré les efforts de réanimation des cadres et l’arrivée rapide sur place d’une équipe de la REGA, la recrue n’a pas pu être sauvée. La famille a été informée et bénéficie d'un soutien psychologique de même que ses camarades de section.

Sélection pour l'élite

Le militaire portait un sac de 15 kilos, un paquetage plutôt léger, a précisé à la radio SRF le porte-parole de l'armée Stefan Hofer. La justice militaire a ouvert une enquête. L'école de recrues avait commencé le 6 juillet.

 

 

La formation des grenadiers exige une excellente forme physique des candidats, a-t-il précisé à Keystone-ATS. Les critères de sélection sont sévères: les jeunes doivent obtenir un minimum de 90 points lors des épreuves de sélection pour faire partie de l'élite de l'armée.

A cela s'ajoute un test d'aptitude de deux jours suivi d'une nouvelle sélection durant plusieurs semaines lors de l'école de recrue. Les inscrits sont enfin soumis à des examens médicaux et psychologiques.

Huit décès

Durant les trois dernières décennies, au moins huit jeunes sont décédés durant l'école de recrues. Le dernier cas remonte à 2012, lorsqu'une recrue avait été victime d'un arrêt cardiaque à Bière (VD). Plusieurs autres sont décédés de méningite.

En 1996, la justice militaire avait condamné un commandant de compagnie à deux mois de prison avec sursis pour homicide par négligence. Il avait conduit une marche en 1993 au cours de laquelle une recrue de 20 ans était morte. Il avait obligé le militaire de 113 kilos à poursuivre l'exercice alors qu'il était complètement épuisé. Les faits s'étaient déroulés près d'Aigle (VD).

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ArméeArmée: début des écoles de recrues d’été dans l’ombre du coronavirusArmée: début des écoles de recrues d’été dans l’ombre du coronavirus

Camp du ouiArmée: pour Viola Amherd, la Suisse a besoin de nouveaux avions de combatArmée: pour Viola Amherd, la Suisse a besoin de nouveaux avions de combat

EngagementArmée: le chef veut augmenter la part des femmesArmée: le chef veut augmenter la part des femmes

VotationArmée: le référendum contre les nouveaux avions de combat est déposéArmée: le référendum contre les nouveaux avions de combat est déposé

InterventionArmée: la Swisscoy restera engagée au Kosovo jusqu’en 2023Armée: la Swisscoy restera engagée au Kosovo jusqu’en 2023

Top