Assemblée du PS: débats centrés sur la préservation de l'emploi industriel

chargement

La Chaux-de-Fonds Réuni en assemblée des délégués à La Chaux-de-Fonds, le PS suisse a adopté samedi diverses propositions destinées à garantir l'emploi industriel en Suisse. Une résolution dans ce sens a été acceptée à l'unanimité.

  31.03.2012, 13:01
Le nouveau conseiller fédéral, Alain Berset (photo), a nommé son premier collaborateur en la personne de Michael Brändle. Le secrétaire général du Département fédéral de l'intérieur entrera en fonction le 1er février.

Le texte a obtenu le soutien des quelque 160 délégués présents dans la cité horlogère, où la gauche célèbre cette année le centenaire de son arrivée au pouvoir. La résolution recommande notamment l'adoption par la Banque nationale suisse (BNS) d'un taux de change de 1,40 franc pour un euro.

Présentée par la conseillère nationale Susanne Leutenegger Oberholzer (PS/BL), la résolution postule le respect par la BNS de son mandat constitutionnel d'adaptation de la politique monétaire à l'évolution conjoncturelle. L'initiative populaire en faveur d'un salaire minimum de 4000 francs constitue une réponse à la négligence de la BNS sur ce plan.

"Désindustrialisation rampante"

En appui de la résolution, le président du PS Christian Levrat a dénoncé la "désindustrialisation rampante" à laquelle la Suisse est confrontée. "Les délocalisations ne sont pas une fatalité, le franc fort n'est pas une fatalité, c'est la conséquence de choix politiques et monétaires", a déclaré Christian Levrat.

Le président du PS s'est déclaré "perplexe" sur l'absence de réactions des milieux industriels et touristiques sur la politique monétaire défavorable de la BNS. Selon lui, le processus de désindustrialisation va "transformer une économie diversifiée en monoculture tertiaire".

Débat lancé

Par ailleurs, le président du PS a commenté le lancement au sein de son parti d'un grand débat sur la libre circulation, l'asile, les migrations, les sans-papiers. "Le débat sera engagé, parfois difficile", mais le PS sortira renforcé de sa confrontation aux grandes questions sociales du moment.

De son côté, le nouveau président du groupe socialiste aux Chambres fédérales, Andy Tschümperlin (PS/SZ), a informé les délégués de l'état de la discussion au sein du PS sur le financement des partis politiques. Il a rappelé à ce sujet qu'un financement étatique demeurait l'objectif à atteindre pour le PS.

Alain Berset

Présent à La Chaux-de-Fonds, le conseiller fédéral Alain Berset a défendu une politique sociale équilibrée devant l'assemblée des délégués. Le chef du Département fédéral de l'intérieur (DFI) s'exprimait pour la première fois devant l'assemblée de son parti depuis son entrée au gouvernement, le 1er janvier.

Le conseiller fédéral a passé en revue les défis qui l'attendent en matière sociale. "Les questions capitales, pour la sécurité sociale, ne sont pas d'ordre technique mais politique", a-t-il déclaré. Alain Berset a souligné la nécessité d'adapter la sécurité sociale aux mutations sociétales.

Votations fédérales

Le PS a recommandé de voter "non" aux trois objets soumis à la votation fédérale du 17 juin. Les délégués ont rejeté par 133 voix contre 20 la modification de l'assurance-maladie visant à promouvoir les réseaux de soins.

A l'unanimité, les représentants du PS ont recommandé aussi le rejet de l'initiative populaire "Pour le renforcement des droits populaires dans la politique étrangère". La même unanimité s'est exprimée contre l'initiative "Accéder à la propriété grâce à l'épargne-logement".


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

RencontreJean-Luc Barbezat: «Ce chalet est l’aboutissement d’un parcours»Jean-Luc Barbezat: «Ce chalet est l’aboutissement d’un parcours»

pandémieCoronavirus: retour à la case vaccin, 700’000 personnes potentiellement concernéesCoronavirus: retour à la case vaccin, 700’000 personnes potentiellement concernées

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 26 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 26 octobre

Il s’est passé quoi?Les 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce mardi 26 octobreLes 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce mardi 26 octobre

RécompenseUn Suisse sacré pour la première fois meilleur pâtissier au mondeUn Suisse sacré pour la première fois meilleur pâtissier au monde

Top