14.03.2019, 09:56

Assurance maladie: les franchises vont grimper régulièrement, le PS va lancer un référendum

chargement
1/2  

santé Le Parlement a finalisé jeudi son concept de hausse des franchises de l'assurance maladie, que le PS veut combattre par référendum. Le nouveau mécanisme renforcera la responsabilité individuelle des assurés et la prise de conscience des coûts, selon le camp bourgeois.

Le peuple devra vraisemblablement dire s'il veut voir les franchises de l'assurance maladie augmenter. Le Parlement a finalisé jeudi son concept, que le PS veut combattre par référendum.

Depuis 1996, la franchise de base est passée de 150 francs à 230 francs dès 1998, puis à 300 francs dès 2004. Les franchises à options s'échelonnent quant à elles actuellement de 500 à 2’500 francs.

A lire aussi : 6100 francs pour un couple marié: les déductions fiscales des primes maladie pourraient doubler

Forcé de légiférer par le Parlement, le gouvernement a développé un concept qui ne concerne pas les enfants. Les franchises des adultes grimperont de 50 francs dès que les coûts bruts moyens par assuré auront dépassé treize fois la franchise ordinaire.

La prochaine étape sera franchie lorsque les coûts par assuré auront dépassé 3’900 francs. En 2016, ils s'élevaient à 3’777 francs. La franchise de base devrait ainsi passer de 300 à 350 francs peu après l'entrée en vigueur de la loi.

Référendum en vue

Le nouveau mécanisme renforcera la responsabilité individuelle des assurés et la prise de conscience des coûts, selon le camp bourgeois à l'origine de la proposition d'indexation. Il permettra également de diminuer les coûts dans le domaine de la santé.

 

 

Seul le camp rose-vert a rejeté ce concept. Il dénonce un projet inefficace et anti-social, pénalisant surtout les malades chroniques, les personnes âgées et celles qui ont un faible revenu. Le PS a d'ores et déjà annoncé vouloir combattre la révision de la loi par référendum.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Assurance maladieLe PS lance son initiative pour alléger les primes maladieLe PS lance son initiative pour alléger les primes maladie

PauvretéLes primes maladies sont la deuxième raison d'endettement en SuisseLes primes maladies sont la deuxième raison d'endettement en Suisse

santéPrimes maladie subventionnées: le PS met la pression sur les cantons qui violent une décision récente du Tribunal fédéralPrimes maladie subventionnées: le PS met la pression sur les cantons qui violent une décision récente du Tribunal fédéral

SantéAssurance-maladie: les déductions fiscales des primes pourraient doublerAssurance-maladie: les déductions fiscales des primes pourraient doubler

Top