Berne avertit les djihadistes

chargement

TERRORISME Le Conseil des Etats comble un vide juridique en interdisant Al-Qaïda et l'organisation Etat islamique. Des mesures supplémentaires sont encore à l'étude.

  28.11.2014, 00:01
Lecture: 6min
Premium
"Les risques sont plus faibles car nous ne connaissons pas les banlieues-ghettos à la française", estime le conseiller fédéral Ueli Maurer. 

   KEYSTONE

CHRISTIANE IMSAND

Dans le contexte actuel, il est impossible de s'opposer à une loi qui interdit les groupes "Al-Qaïda", "Etat islamique" et les organisations apparentées. Le Conseil des Etats l'a bien compris. Il a approuvé hier par 42 voix sans opposition la loi urgente qui entrera en vigueur le 1er janvier prochain. Cela n'empêche pas les doutes de...

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobre

SuisseCoronavirus: l’application du certificat Covid est en panneCoronavirus: l’application du certificat Covid est en panne

IL S’EST PASSÉ QUOI?Les 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce vendredi 15 octobreLes 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce vendredi 15 octobre

PolitiqueBaromètre électoral: l’UDC creuse l’écart, les positions se resserrent derrièreBaromètre électoral: l’UDC creuse l’écart, les positions se resserrent derrière

Crise sanitaireCoronavirus: un tiers des effets indésirables du vaccin sont jugés gravesCoronavirus: un tiers des effets indésirables du vaccin sont jugés graves

Top