07.01.2019, 00:01
Lecture: 4min

Camorino, le bunker jugé «indigne»

Premium
chargement
En 2017, le centre de requérants d’asile de Camorino avait déjà défrayé la chronique. Un recruteur de l’Etat Islamique y aurait travaillé pour une société de sécurité qui œuvrait sans mandat.

TESSIN Des citoyens veulent fermer un centre pour requérants d’asile.

Une longue rampe creusée dans le sol mène vers des portes noires à quelques mètres sous terre. Bienvenue à l’abri antiatomique de la protection civile, dans la commune de Camorino, l’un des quatre centres d’accueil collectifs tessinois pour requérants d’asile, géré par la Croix-Rouge. Une cinquantaine d’hommes, âgés entre 18 et 30 ans, y vivent. Ils viennent d’Erythrée,...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: le Portugal ferme ses écoles pendant 15 joursCoronavirus: le Portugal ferme ses écoles pendant 15 jours

mode d’emploiCoronavirus: comment s’y retrouver dans la forêt des masques?Coronavirus: comment s’y retrouver dans la forêt des masques?

restructurationSunrise-UPC annonce des coupes dans ses effectifsSunrise-UPC annonce des coupes dans ses effectifs

Sunrise-UPC va couper dans ses effectifs

L’entreprise de télécommunications suisse va biffer de nombreuses places de travail. Sunrise annoncera ultérieurement...

  21.01.2021 11:26

outil informatiqueAgriculture: la Confédération lance un portail de partage de donnéesAgriculture: la Confédération lance un portail de partage de données

Conseil incitatif« Nous incitons nos clients à anticiper et à avoir un plan sur plusieurs années »« Nous incitons nos clients à anticiper et à avoir un plan sur plusieurs années »

Top