Candidature à la naturalisation d'une jeune Turque refusée: Buchs (AG) retourne sa veste

chargement

polémique Après avoir refusé la nationalité suisse à une Turque, créant la polémique, la commune argovienne de Buchs invite la jeune femme à un nouvel entretien, avec cette fois-ci, le soutien de la municipalité.

  27.09.2017, 16:48
L'exécutif de la commune de Buchs recommande cette fois au parlement communal d'accorder la naturalisation à la jeune femme lors de sa séance du 18 octobre.

La jeune Turque qui s'était vu refuser la nationalité suisse à Buchs (AG), déclenchant une importante polémique, obtient une deuxième chance. Son dossier va à nouveau passer devant le législatif communal le 18 octobre. Cette fois, elle a le soutien de la municipalité.

Après la décision négative du Conseil communal en juin et la vague de réactions dans les médias, les autorités ont eu "l'impression que la jeune femme de 25 ans était mieux intégrée que ce que les entretiens avec la commission de naturalisation laissaient supposer", écrit la commune dans un communiqué. C'est pourquoi l'exécutif a invité la candidate à un nouvel entretien.

La dessinatrice en génie civil y a confirmé sans problème l'impression des autorités. L'exécutif recommande donc au parlement communal de lui accorder la naturalisation lors de sa séance du 18 octobre.

Dans un premier temps, la municipalité avait proposé de refuser de lui accorder la nationalité suisse. Elle basait sa décision sur la recommandation de la commission des naturalisations qui estimait que la dessinatrice en génie civil ne remplissait pas "les conditions d'une intégration réussie".

 

>> Lire aussi: Argovie: elle répond que le ski est un sport typiquement suisse, on refuse de lui accorder le passeport suisse

 

Il était par la suite apparu que la commission avait posé des questions parfois mesquines à la candidate. Elle lui avait par exemple demandé de citer un sport typiquement suisse. La jeune Turque avait répondu le ski, mais la commission voulait entendre la lutte à la culotte ou le hornuss.

La demanderesse a fait recours contre la décision du législatif communal auprès du gouvernement argovien. L'affaire est encore en cours de traitement. Dans des cas similaires, le Conseil d'Etat a renvoyé le dossier aux communes pour une nouvelle décision. Il a parfois aussi accordé directement la nationalité suisse lorsque la commune s'est obstinée dans son refus.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: un convoi de RAlpin refoulé par l'Italie, faute de "green pass"Coronavirus: un convoi de RAlpin refoulé par l'Italie, faute de "green pass"

IL S’EST PASSÉ QUOI?Les 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce lundi 18 octobreLes 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce lundi 18 octobre

étudeEnviron 3% des Suisses se sentent totalement exclus de la société. Et les autres? Notre infographieEnviron 3% des Suisses se sentent totalement exclus de la société. Et les autres? Notre infographie

Drame familialUn homme et sa fille trouvés morts à Rapperswil-Jona (SG)Un homme et sa fille trouvés morts à Rapperswil-Jona (SG)

DrameBerne: 2 enfants perdent la vie dans une maison en feuBerne: 2 enfants perdent la vie dans une maison en feu

Top