Centres de requérants: davantage d'argent pour les cantons

chargement

Politique d'asile L'Etat cherche de nouvelles solutions pour inciter les cantons à ouvrir de nouveaux centres, offrant ainsi plus de place aux requérants d'asile. Les cantons coopératifs pourraient recevoir plus d'argent. Une proposition que Simmonetta Sommaruga veut «prendre en compte».

  29.01.2012, 16:23
L'Etablissement vaudois d'accueil des migrants (EVAM) avait rejeté sa demande de transfert dans un autre logement.

«Nous avons déjà un modèle de compensation, mais il est possible qu'il soit adapté», a déclaré la conseillère fédérale dans une interview à la «SonntagsZeitung». Ce sera fait en consultation avec les cantons.

Ce que confirme Margrith Hanselmann, secrétaire générale de la Conférence des directeurs cantonaux des affaires sociales: «La CDAS examine conjointement avec la Conférence des chefs des départements de justice et police et l'Office fédéral des migrations  comment l'Etat peut compenser les places en plus créées par les cantons.»

Plusieurs modèles

Plusieurs modèles sont étudiés. Théoriquement, les cantons qui ouvrent des centres d'hébergement d'urgence ou des centres d'accueil de la Confédération pourraient recevoir plus d'argent, selon Margrith Hanselmann. Et d'ajouter que ces cantons pourraient aussi être déchargés, en ne devant plus accueillir les requérants d'asile en procédure ordinaire.

«Une politique réunissant la migration et les affaires étrangères» est impérative, a également remarqué la ministre du département de justice et police au journal «NZZ am Sonntag». Le renvoi des requérants devra être «plus fortement lié à la coopération pour le développement et aux accords économiques».

Alcool interdit

En attendant de les renvoyer, des mesures sont prises à l'encontre des requérants d'asile «récalcitrants», a annoncé Joachim Gross, porte-parole de l'Office fédéral des migrations,  confirmant une information du journal «Sonntag».
Depuis quelques semaines, des mesures préventives ont déjà été prises dans les centres d'enregistrement et de procédure de la Confédération, à Chiasso (TI) et Kreuzlingen (TG), selon Joachim Gross. Une interdiction totale d'alcool a par exemple été décidée et les requérants revenant de l'extérieur sont fouillés, a-t-il précisé.

Les dossiers prioritaires de la politique d'asile de Simonetta Sommaruga concernent en ce moment principalement la Tunisie, l'Algérie, le Nigeria et les Balkans, a précisé la conseillère  fédérale. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles de ce dimanche 17 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles de ce dimanche 17 octobre

ApprovisionnementEnergie: Guy Parmelin appelle à se préparer aux pénuries d’électricitéEnergie: Guy Parmelin appelle à se préparer aux pénuries d’électricité

EnquêteChantage contre Berset: pas de traitement de faveur pour le conseiller fédéralChantage contre Berset: pas de traitement de faveur pour le conseiller fédéral

JusticeHomophobie: plusieurs plaintes déposées pour discrimination en Suisse romandeHomophobie: plusieurs plaintes déposées pour discrimination en Suisse romande

Quoi de neuf?Revue de presse: pénurie d’électricité, certificat Covid, affaire de chantage sur Berset… les titres de ce dimancheRevue de presse: pénurie d’électricité, certificat Covid, affaire de chantage sur Berset… les titres de ce dimanche

Top