CFF: la Suisse manque cruellement de conducteurs de locomotives

chargement

Pénurie Il manque chaque jour en Suisse une cinquantaine de conducteurs de locomotives. Les CFF, qui n'ont pas anticipé cette pénurie, veulent rappeler des retraités et former davantage de nouveaux cheminots.

  30.11.2014, 12:04
Les CFF envisagent même de remettre des cadres formés à la conduite dans les cabines de pilotage.

Jusqu'à 50 conducteurs de locomotive manquent chaque jour. Les CFF ont sous-estimé les besoins en personnel dans leur planification pluriannuelle. Pour faire face, ils envisagent de rappeler des mécaniciens récemment retraités et vont en former plus dès l'an prochain.

Il y a actuellement trop peu de mécaniciens de locomotive, a admis le porte-parole des CFF Reto Schärli. Il confirmait ainsi une information du journal dominical alémanique "SonntagsZeitung", qui a rendu public un document interne.

Concrètement, il a manqué entre quatre et six classes d'apprentis-mécaniciens de locomotive ces deux dernières années. Selon le porte-parole, la situation ne doit cependant pas être surestimée. "Un manque passager n'est pas extraordinaire. Parfois c'est même inévitable, car nous ne connaissons pas tous nos projets des années à l'avance", explique-t-il. De plus, aucun train n'a encore été supprimé pour cette raison.

Mais il comprend bien la grogne des employés. Sur les pages intranet des CFF, les conducteurs ont laissé des centaines de commentaires. "Evidemment, personne n'est ravi de la situation actuelle."

Manque prévisible

Des propos qui font réagir le Syndicat suisse des mécaniciens de locomotive et aspirants. "Ce manque urgent de mécaniciens était prévisible depuis des années", a déclaré à l'ats son président, Hubert Giger. La raison en est la vague de départs à la retraite dans le secteur.

Etre en sous-effectif pour quelques mois n'est pas grave, a poursuivi M. Giger. "Mais nous estimons que cela pourrait durer jusqu'à trois ans." Les mécanos attendent désormais que les CFF fassent un pas dans leur direction.

Le chef de traction, Manfred Haller, a récemment proposé trente mesures, afin de réduire la "pression aiguë". Dans un premier temps, les CFF vont rappeler des mécaniciens récemment retraités. Ils n'accepteront plus de nouvelles demandes de travail à temps partiel. De plus, certains cadres bénéficiant d'une formation de conducteur de locomotive reprendront du service.

A plus long terme, les CFF prévoient d'augmenter le nombre de nouveaux mécaniciens. En 2015, 169 personnes seront formées, et 194 en 2016, contre 107 cette année.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

santé publiqueVers une levée de l’interdiction du cannabisVers une levée de l’interdiction du cannabis

live
En directCoronavirus: le Covid long, une réalité pour de nombreux patientsCoronavirus: le Covid long, une réalité pour de nombreux patients

«Excessifs»Assurance maladie: les hôpitaux surfacturent des prestations aux complémentairesAssurance maladie: les hôpitaux surfacturent des prestations aux complémentaires

EnvironnementClimat: les glaciers suisses continuent de fondre malgré une météo favorableClimat: les glaciers suisses continuent de fondre malgré une météo favorable

Les glaciers suisses continuent de fondre

L’hiver a été bien enneigé et la fraîcheur n’a pas manqué cet été. Cette météo n’a néanmoins pas suffi pas à ralentir...

  19.10.2021 12:31

TourismeLe certificat Covid ne sera pas obligatoire dans les remontées mécaniquesLe certificat Covid ne sera pas obligatoire dans les remontées mécaniques

Top