02.07.2020, 12:10

Circulation: de plus en plus de bouchons sur les routes suisses

chargement
Les bouchons sont repartis à la hausse en 2019 pour atteindre 30'230 heures.

Bilan En 2019, la durée des bouchons sur les routes suisses est repartie à la hausse pour atteindre 30’230 heures. Les causes des bouchons n’ont guère varié avec au premier rang les surcharges de trafic, suivies par les accidents et les chantiers.

Les Suisses avalent de plus en plus de kilomètres et les routes nationales sont de plus en plus engorgées. Après une légère diminution en 2018, les bouchons sont repartis à la hausse en 2019 pour atteindre 30’230 heures, révèle le bilan publié jeudi par l’Office fédéral des routes (OFROU).

L’an dernier, la prestation kilométrique de l’ensemble du trafic sur les routes nationales a atteint 27,8 milliards de véhicules-kilomètres. Cele représente une hausse d’environ 100 millions de véhicules-kilomètres par rapport à l’année précédente. Près d’un cinquième est imputable au trafic de marchandises.

Les causes des bouchons n’ont guère varié avec au premier rang les surcharges de trafic, suivies par les accidents et les chantiers. Les automobilistes ont surtout dû ronger leur frein sur l’A1 et l’A2 dans les régions de Zurich, Winterthour, Berne, ou en région lémanique d’une part, vers Bâle, Lucerne et le Sottoceneri d’autre part.

Embouteillages reportés

Le trafic en dehors du réseau des routes nationales a plus augmenté que sur les autoroutes. Cela montre qu’en cas d’embouteillages sur les routes nationales, le trafic se reporte sur le réseau routier secondaire.

Cette année, les mesures visant à enrayer la pandémie de Covid-19 ont fait baisser le trafic sur les autoroutes de 50% à 70% en de nombreux endroits et jusqu’à 90% au Gothard. Le trafic a toutefois repris rapidement dès que les mesures ont été assouplies.

Feuille de route

L’OFROU a établi une feuille de route pour fluidifier le trafic durant les quatre prochaines années. Il s’agit notamment d’améliorer la gestion du trafic via des mesures d’harmonisation des vitesses et de gestion des rampes d’accès aux routes nationales.

Dès le 1er janvier 2021, les automobilistes pourront devancer des files de véhicules par la droite, devront former un couloir de secours en cas de bouchons et appliquer le principe de la fermeture éclair en cas de suppression de voies, ce qui améliorera l’écoulement du trafic sur toutes les voies.

Pour réduire les embouteillages, l’OFROU veut aussi amélioration la communication dans le réseau et mise sur la réaffectation locale et temporaire de la bande d’arrêt d’urgence et par des aménagements ponctuels relevant du programme de développement stratégique des routes nationales. Le Parlement devra décider des projets et de les hiérarchiser.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Trop blancTrafic: accidents, bouchons, trains bloqués...la neige sème la pagaille un peu partout en SuisseTrafic: accidents, bouchons, trains bloqués...la neige sème la pagaille un peu partout en Suisse

La neige sème la pagaille en Suisse

Des accidents en cascade, des trains retardés, voire carrément bloqués...la neige, mais aussi la tempête de foehn,...

  13.12.2019 11:45

Trafic routierTunnel du Gothard: à nouveau 10 kilomètres de bouchon devant l'entrée nordTunnel du Gothard: à nouveau 10 kilomètres de bouchon devant l'entrée nord

Période estivaleTrafic routier: le début des vacances est encore peu marqué par les bouchonsTrafic routier: le début des vacances est encore peu marqué par les bouchons

Top