02.06.2017, 07:07

Climat: Doris Leuthard regrette la décision de Trump concernant le retrait des États-Unis de l'accord de Paris

chargement
La présidente de la Confédération a affirmé que la Suisse continuera de soutenir l'accord de Paris sur le climat. (Illustration)

Climat Doris Leuthard n'a pas mis long avant d'exprimer son regret quant au choix de Donald Trump de retirer son pays de l'accord de Paris sur le climat. La présidente a par ailleurs confirmé que la Suisse continue de soutenir cet accord. D'autre part, Greenpeace Suisse et WWF Suisse regrettent également la décision du président américain.

Sur Twitter, la présidente de la Confédération Doris Leuthard a regretté la décision du président américain Donald Trump de sortir de l'accord de Paris sur le climat. Les Etats-Unis ont une "responsabilité envers la planète" en tant que deuxième plus gros émetteur mondial de gaz à effet de CO2.

Reste à déterminer si les Etats du pays et la société américaine renonceront à poursuivre la voie vers plus d'énergies renouvelables, a réagi la ministre de l'environnement.

"La Suisse maintient son cap et continue de soutenir l'accord de Paris sur le climat. La restructuration de notre approvisionnement énergétique, avec moins d'énergies fossiles et plus d'énergies renouvelables, représente une opportunité pour une économie innovante et durable", a -t-elle précisé.

 

 

Contacté par l'ats, le chef des affaires internationales à l'Office fédéral de l'environnement (OFEV), Franz Perrez, ne voit pas de menace pour les objectifs de l'accord de Paris. L'accord est prévu pour le long terme, jusqu'à la fin du siècle, souligne-t-il.

Les ONG regrettent

Greenpeace Suisse a dénoncé dans un communiqué un "retour en arrière". "Avec cette décision, le gouvernement des Etats-Unis sabote l'accord de Paris et laisse le 'leadership' en matière de lutte contre le Réchauffement climatique à la Chine et à l'Union européenne", déclare Georg Klingler, expert des questions liées au climat pour Greenpeace Suisse, cité dans le communiqué de l'ONG.

Pour Thomas Vellacott, directeur général du WWF Suisse cité dans un communiqué, "Donald Trump ignore les faits scientifiques concernant le dérèglement climatique et tourne le dos aux propres intérêts des Etats-Unis". Il ajoute que le tournant énergétique se poursuit au niveau mondial et que la décision de M. Trump "n'y changera rien".

Du côté des partis politiques, la présidente des Verts suisses, Regula Rytz, demande des mesures de la part de la Suisse, a-t-elle indiqué à ats-vidéo. Selon elle, la Suisse doit convoquer l'ambassadeur américain et lui expliquer que les choses ne fonctionnent pas de la sorte. Les Verts préparent également une intervention, dans laquelle ils demandent l'introduction d'une taxe sur le CO2 pour les produits américains.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ClimatClimat: Donald Trump annonce que les Etats-Unis se retirent de l'accord de ParisClimat: Donald Trump annonce que les Etats-Unis se retirent de l'accord de Paris

ClimatClimat: Donald Trump annoncera ce jeudi sa décision sur l'accord de ParisClimat: Donald Trump annoncera ce jeudi sa décision sur l'accord de Paris

ClimatClimat: Donald Trump aurait décidé de retirer les Etats-Unis de l'accord de ParisClimat: Donald Trump aurait décidé de retirer les Etats-Unis de l'accord de Paris

avenirStratégie énergétique 2050: Doris Leuthard veut du courant sûr, propre et suisseStratégie énergétique 2050: Doris Leuthard veut du courant sûr, propre et suisse

Top