31.03.2020, 14:27

Climat: la prise de conscience progresse en Suisse mais les intentions suivent peu

chargement
Un Suisse sur trois déclare vouloir réduire son empreinte carbone. (Illustration)

Recherche Une étude de l’Université de Neuchâtel menée auprès de 5000 ménages montre que les Suisses ont des intentions contradictoires vis-à-vis de leur consommation d’énergie. Une seule personne sur quatre est par exemple prête à réduire l’utilisation de sa voiture.

Alors que la consommation d’énergies fossiles augmente et que la prise de conscience du réchauffement climatique progresse, les intentions des ménages de réduire leur propre consommation suivent peu. C’est ce qu’indique une étude publiée par la revue Social Change in Switzerland.

 

 

Dans cette étude menée auprès de 5000 ménages, les chercheurs Mehdi Farsi, Laurent Ott et Sylvain Weber de l’Université de Neuchâtel analysent les enquêtes annuelles sur la demande d’énergie 2016-2019. Ils montrent que seuls 25% des répondants se déclarent favorables à une réduction de l’utilisation de leur voiture alors que 33% déclarent vouloir réduire leur empreinte carbone.

Les femmes, les jeunes et les habitants des villes sont globalement plus disposés à réduire leur empreinte carbone ainsi que leur consommation d’énergie à travers une utilisation moindre de la voiture, du chauffage et de l’électricité. Les jeunes femmes soutiennent également davantage la grève du climat, indique un communiqué publié mardi.

Connaissance ne rime pas avec intention

De ces enquêtes ressort également que les hommes et les personnes âgées de plus de 55 ans ont une meilleure compréhension de l’énergie et de son impact climatique. Mais un bon niveau de connaissances ne s’accompagne pas d’intentions plus favorables quant à une réduction de la consommation énergétique.

En effet, les groupes de personnes avec de meilleures connaissances en matière énergétique semblent moins disposés à modifier leurs comportements. Informer la population n’est donc pas suffisant pour réduire la consommation d’énergie.

Une taxe CO2 mal comprise

En interrogeant les individus sur la taxe CO2, l’enquête montre que celle-ci est souvent mal comprise voire même ignorée. Alors que la taxe CO2 s’élève à plus de 25% du prix du combustible (mazout et gaz), une minorité importante des répondants ne se rend pas compte qu’ils la paient.

Or, si de larges pans de la population ignorent une taxe, il est inutile de s’attendre à ce que celle-ci puisse modifier leur comportement au niveau de l’utilisation énergétique. Néanmoins, les trois chercheurs mettent en lumière que les Suisses, à l’exception des jeunes vivant en zone rurale, soutiendraient cette taxe lors d’une votation populaire.

La série Social Change in Switzerland documente l’évolution de la structure sociale en Suisse. Elle est éditée par le Centre de compétences suisse en sciences sociales FORS, basé à l’Université de Lausanne, et le Pôle de recherche national LIVES – Surmonter la vulnérabilité: perspective du parcours de vie.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

EffortsClimat: l’UE doit redoubler d’efforts pour réduire ses émissions de CO2 d’ici 2030Climat: l’UE doit redoubler d’efforts pour réduire ses émissions de CO2 d’ici 2030

RecordClimat: le mois de janvier 2020 est le plus chaud enregistré depuis 40 ansClimat: le mois de janvier 2020 est le plus chaud enregistré depuis 40 ans

Janvier 2020, mois le plus chaud

Il a fait chaud, très chaud sur la Terre en janvier 2020. La température moyenne du mois a dépassé de 0,03° celle de...

  04.02.2020 22:36

EtudeClimat: les voitures électriques polluent moins que les véhicules à hydrogène ou au gaz naturelClimat: les voitures électriques polluent moins que les véhicules à hydrogène ou au gaz naturel

MériteClimat: Greta Thunberg proposée pour le Nobel de la paixClimat: Greta Thunberg proposée pour le Nobel de la paix

environnementWEF 2020: plus de 1000 personnes à la marche pour le climat dans les GrisonsWEF 2020: plus de 1000 personnes à la marche pour le climat dans les Grisons

Top