28.10.2020, 00:01
Lecture: 6min

Coronavirus: deux soignantes témoignent de la détérioration des conditions de travail

Premium
chargement
Le personnel soignant affiche sa lassitude et sa colère, cette semaine, en Suisse romande. Hier, la mobilisation passait par Genève.

Coronavirus Alors que les hospitalisations sont en hausse, deux soignantes témoignent de la détérioration des conditions de travail, sur fond de mobilisation.

«Psychologiquement, c’est très dur de venir bosser à l’hôpital. Comment être motivée quand on a ce sentiment de ne pas être considérée pour ce que nous faisons? Nous n’avons obtenu aucune compensation financière pour notre engagement durant cette crise sanitaire.» Marie* fait partie du personnel médical de l’Hôpital du Valais. Un boulot de malade à l’entendre, au sens littéral du terme. «J’ai le sentiment de laisser ma santé là-dedans», avoue cette trentenaire, qui aborde la deuxième vague de Covid-19...

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 27 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 27 octobre

PandémieCoronavirus: appel à réduire les contacts pour éviter une surcharge des hôpitauxCoronavirus: appel à réduire les contacts pour éviter une surcharge des hôpitaux

Top