Daillon (VS): un premier rapport d'experts juge le tireur irresponsable

chargement

Folie meurtrière Un premier rapport d'experts commandé par la justice valaisanne juge le tireur de Daillon (VS) irresponsable. Il avait abattu 3 personnes et blessé 2 autres. Une seconde expertise a été demandée par la procureure.

Par O.H.
  29.08.2014, 07:55
La zone où s'est produit le drame est bouclée par la police.

Le 2 janvier 2013, un Valaisan de 33 ans tirait 40 coups de feu dans le petit village de Daillon, au-dessus de Conthey, dans le Valais central. Bilan: 3 morts et 2 blessés. 20 mois plus tard, les experts en psychiatrie ont rendu un premier rapport, peut-on lire sur le site de nos confrères de "20 Minutes".

Et les conclusions sont sans équivoque: "irresponsable, schyzophrène, persuadé que ses parents ne sont pas ses vrais parents. Risque de récidive." Son taux d'alcoolémie élevé (1,75 pour mille) ne serait donc par un facteur déterminant dans le passage à l'acte. Selon son avocate, "il est atteint d'une maladie mentale dont l'évolution a conduit au drame."

La procureure en charge du dossier a demandé une seconde expertise.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 19 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 19 octobre

BanqueCredit Suisse: prêts suspects au MozambiqueCredit Suisse: prêts suspects au Mozambique

IL S’EST PASSÉ QUOI?Les 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce mardi 19 octobreLes 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce mardi 19 octobre

Projet piloteCannabis médical dans les pharmacies à Bâle dès la mi-2022Cannabis médical dans les pharmacies à Bâle dès la mi-2022

santé publiqueVers une levée de l’interdiction du cannabisVers une levée de l’interdiction du cannabis

Top