Deux cadres de Tissot licenciés pour malversations

chargement

Horlogerie Deux cadres de l'entreprise Tissot ont été virés avec effet immédiat. Ils auraient bénéficié d'avantages lors de transactions avec des prestataires étrangers.

  26.02.2014, 12:36
Une plainte pénale a été déposée contre les salariés.

La marque horlogère locloise Tissot, détenue par Swatch Group, a licencié avec effet immédiat deux de ses cadres. Ils sont accusés de malversations lors d'opérations d'achat à l'étranger.

Une plainte pénale a en outre été déposée contre ces deux employés, a indiqué la marque horlogère, confirmant des informations dévoilées mardi soir par la radio RTN. La marque horlogère parle "d'une rupture du contrat de confiance".

Les malversations concernaient des avantages perçus à l'étranger lors d'opérations d'achat de certains composants et de matériels de promotion pour la vente. Une instruction judiciaire est en cours et la direction de Tissot attend les résultats de l'enquête.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Trafic ferroviaireLes panneaux d’affichage des CFF partiellement hors-serviceLes panneaux d’affichage des CFF partiellement hors-service

votations fédéralesInitiative sur la justice: les dons des juges aux partis polarisentInitiative sur la justice: les dons des juges aux partis polarisent

RencontreJean-Luc Barbezat: «Ce chalet est l’aboutissement d’un parcours»Jean-Luc Barbezat: «Ce chalet est l’aboutissement d’un parcours»

pandémieCoronavirus: retour à la case vaccin, 700’000 personnes potentiellement concernéesCoronavirus: retour à la case vaccin, 700’000 personnes potentiellement concernées

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 26 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 26 octobre

Top