Drame de Sierre: l'enquête s'oriente vers le chauffeur

chargement

Accident de car Cinq mois après l'accident de car de Sierre qui a coûté la vie à 28 personnes, le Ministère public du canton du Valais a publié jeudi le résultat de ses investigations. Il ressort que le chauffeur n'a vraisemblablement pas eu de malaise.

Par Jean-Yves GABBUD
  30.08.2012, 14:20
Le procureur ne dispose pas encore de tous les éléments du rapport sur l'expertise technique du car.

Les premiers résultats des investigations concernant l’accident de car de Sierre, qui avait provoqué le décès de 28 personnes le 13 mars dernier, ont été diffusés mardi par le Ministère public du canton du Valais.

Même si d’autres pistes sont encore et toujours analysées, l’attention s’oriente fortement sur l’hypothèse que la cause de l’accident soit en lien avec le chauffeur décédé.

L’autopsie de ce chauffeur apporte des informations éclairantes. Ce homme est décédé à cause des lésions provoquées par l’accident. En d’autres termes, il n’était pas mort avant, donc son décès n’a pas provoqué l’accident lui-même.

Par contre, la personne qui était au volant souffrait d’une pathologie coronarienne. Une accumulation de dépôts graisseux, une athérosclérose, avait provoqué chez lui un rétrécissement d’au moins 60% de l’artère coronaire gauche. Dans le communiqué signé par le premier procureur Olivier Elsig, il est précisé que «cette pathologie peut provoquer des troubles du rythme cardiaque, voire un infarctus, problèmes pouvant être favorisés par d’autres facteurs de risque présentés par le chauffeur comme le tabagisme ou l’excès de graisse dans le sang; cependant, il n’existe pas de preuve que cette pathologie ait été à l’origine d’un malaise qui expliquerait la perte de contrôle du véhicule par l’intéressé.» Pour en savoir plus sur les conséquences de ce problème de Santé, et surtout sur la possibilité qu’il ait provoqué un malaise, l’avis d’un cardiologue du Centre universitaire romand de médecine légale a été sollicité.

On sait également que le chauffeur prenait quotidiennement un médicament antidépresseur. Sur ce point aussi l’avis d’un médecin spécialiste a été sollicité pour déterminer «si la concentration mesurée dans le sang du chauffeur était de nature à influer sur son attention, à provoquer des effets secondaires, voire des malaises, respectivement était compatible avec l’activité de chauffeur.»

Les investigations menées ont encore permis de découvrir que le chauffeur «travaillait, parallèlement à l’activité de chauffeur professionnel, comme contrôleur dans une entreprise de transport, son temps de repos étant en principe respecté, mais à la limite de la légalité».

D’autres informations sur le chauffeur sont encore recherchées, comme ses possibles antécédents ou un éventuel appel au moyen d’un téléphone portable.

D’autres pistes ont été explorées. Le rapport d’expertises des images des caméras de vidéosurveillance du tunnel, ainsi qu’une modélisation en 3D de l’accident seront disponibles ces prochains jours. Par contre, des causes techniques, comme des problèmes d’essieux ou une défectuosité des pneus, ont pu être exclues.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Les toqués du terroir 6/6Hostellerie du Pas de l’Ours à Crans-Montana: Franck Reynaud, des saveurs sinon rienHostellerie du Pas de l’Ours à Crans-Montana: Franck Reynaud, des saveurs sinon rien

live
En directCoronavirus: plus de 40 millions de cas en Amérique latineCoronavirus: plus de 40 millions de cas en Amérique latine

OlympismeJO 2021: le tableau des médailles en un coup d’œilJO 2021: le tableau des médailles en un coup d’œil

COVID-19Coronavirus: les effets des vaccins en sept questionsCoronavirus: les effets des vaccins en sept questions

Les effets des vaccins en question

Si 46,1% des Suisses ont pris l’option du vaccin, la vaccination continue de ralentir. De nombreuses questions...

  24.07.2021 08:26
Premium

CRUESMétéo: la sérénité est de mise face aux orages annoncésMétéo: la sérénité est de mise face aux orages annoncés

Sérénité face aux orages

Des pluies sont annoncées, alors que le niveau de certains lacs est encore élevé.

  24.07.2021 08:17
Premium

Top