01.04.2018, 15:00

Santé: les autotests de dépistage du sida peut-être disponibles cet été

chargement
Les dépistages du sida à domicile, jusqu'ici interdits en Suisse, pourraient être autorisés dès cet été.

À partir de cet été, il sera peut-être possible de faire des autotests de dépistage du sida. La pratique est pour l'heure interdite en Suisse.

Les dépistages du sida à domicile, jusqu'ici interdits en Suisse, pourraient être autorisés dès cet été. La Commission fédérale pour la santé sexuelle a décidé de recommander leur distribution.

Le dossier relève désormais de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), a indiqué dimanche sa porte-parole Katrin Holenstein, revenant sur une information des journaux Zentralschweiz am Sonntag et Ostschweiz am Sonntag. L'OFSP rendra sa décision sous deux à trois semaines.

Ce sera ensuite à l'autorité de contrôle et d'autorisation des médicaments, Swissmedic, d'émettre une autorisation. Le test pourrait ainsi être disponible sur le marché dès cet été, ajoute la porte-parole.

La commission s'était jusqu'à présent refusée à donner son feu vert, au motif que les conditions de qualité de ces tests (diagnostic VIH, conseils et traitement) n'étaient pas remplies pour une maladie aussi grave. Ces doutes paraissent désormais levés.

Réduire les transmissions

Selon le président de la Commission, Marcel Tanner, les tests sont devenus fiables et l'expérience dans les autres pays s'est montrée positive. Il n'y a donc pas de raisons d'attendre plus longtemps. Les autorisations devraient avoir des effets positifs: "Plus il est simple pour quelqu'un de faire le test, plus de personnes infectées y auront accès et plus le risque de transmission se réduira", a-t-il déclaré.

Le dépistage à domicile permet de révéler une infection VIH en moins d'une demi-heure. Les partisans de cette méthode espèrent réduire le nombre de malades qui s'ignorent. Les opposants estiment que ce test devrait rester en mains de professionnels. La moindre erreur d'utilisation peut selon eux conduire à un résultat erroné.

Le dépistage à domicile permet de révéler une infection VIH en moins d'une demi-heure. Les partisans de cette méthode espèrent réduire le nombre de malades qui s'ignorent. Les opposants estiment que ce test devrait rester en mains des professionnels. La moindre erreur d'utilisation peut selon eux conduire à un résultat erroné.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

santéLes autotests de dépistage du sida peut-être autorisés d'ici l'étéLes autotests de dépistage du sida peut-être autorisés d'ici l'été

Maladies vénériennesSanté: seuls 3 Romands sur 10 sont «préoccupés» par le sidaSanté: seuls 3 Romands sur 10 sont «préoccupés» par le sida

SantéLe Sida en Suisse: les chiffres sur l'évolution des cas par canton, par âge et par sexeLe Sida en Suisse: les chiffres sur l'évolution des cas par canton, par âge et par sexe

SantéSanté: le virus du sida se propage en Europe à un rythme inquiétantSanté: le virus du sida se propage en Europe à un rythme inquiétant

Top