01.05.2019, 15:52

Education: de nombreux enseignants en Suisse interdisent aux élèves de boire durant les cours

chargement
Les professeurs incitent les enfants à s'hydrater durant les pauses uniquement.

Discipline Boire régulièrement est vital. Mais, de nombreux enseignants, et même quelques écoles, interdisent à leurs élèves d'amener des boissons en salle de classe. La raison: ils s'en servent pour perturber le cours.

S’hydrater régulièrement est essentiel pour être en bonne santé. Pourtant, de nombreux enseignants interdisent aux élèves de boire durant les cours. Dans le canton de Zoug, toutes les écoles prohibent en théorie la consommation de boissons quelles qu’elles soient à l’intérieur des salles de classe. Cependant, décision est laissée aux professeurs d’appliquer ou non ce règlement à la lettre.

Ce type de mesures est largement répandu au sein des établissements scolaires de Suisse. Dans la plupart des cas l’interdiction frappe surtout les boissons sucrées, tandis que l’eau reste tolérée. Pour les enseignants, il s’agit avant tout de pouvoir donner leur cours dans de bonnes conditions, d’aucuns se plaignant que les élèves font du bruit en jouant avec leur bouteille, ainsi que le prouvent plusieurs témoignages donnés à 20 Minuten.

Aucun danger

Mais, quid des effets sur la santé? En effet, toute perte d’eau entraîne une diminution de 10% des capacités intellectuelles, perte de concentration entre autres, comme le souligne Allodocteurs.fr. Pour autant, un professeur interrogé par le quotidien alémanique n’y voit aucun danger. Selon lui, un adolescent de 13 à 16 ans peut tout à fait tenir une leçon de 45 minutes sans boire, tout en précisant qu’il faut savoir faire preuve de souplesse, en particulier lors des chaleurs estivales.

 

Même son de cloche du côté de l’association des enseignants de Suisse LCH. Pour sa présidente, Franziska Peterhans, on peut attendre des élèves du secondaire qu’ils s’abstiennent de boire durant le cours et profitent de la pause pour s’hydrater. En revanche, l’approche doit être différente avec les élèves du primaire qui ont besoin de s’hydrater davantage. Ces derniers oublient bien souvent de boire durant les pauses, il faut alors les inciter à boire avant le début de la classe.

Néanmoins, la LCH estime qu’il n’est pas nécessaire d’édicter un règlement contraignant pour l’ensemble des établissement scolaires du pays. Une éventuelle interdiction doit être laissée à la libre appréciation des enseignants.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

EducationEducation: 175 millions d’enfants ne suivent aucun enseignement préprimaireEducation: 175 millions d’enfants ne suivent aucun enseignement préprimaire

EducationEducation: un enseignant kényan sacré meilleur professeur du monde à DubaïEducation: un enseignant kényan sacré meilleur professeur du monde à Dubaï

Châtiments corporelsEducation: les parents romands giflent davantage leurs enfantsEducation: les parents romands giflent davantage leurs enfants

FormationEducation: les étudiants suisses font toujours plus d'échanges scolairesEducation: les étudiants suisses font toujours plus d'échanges scolaires

SociétéEcole: les parents poursuivent toujours plus les enseignants en justice en cas de désaccordEcole: les parents poursuivent toujours plus les enseignants en justice en cas de désaccord

Top