Emploi: près de 15’000 places d’apprentissage encore vacantes en Suisse

chargement

Economie La situation des places d’apprentissage est stable en Suisse. Près de 15’000 places sont toujours disponibles. Les intéressés ont jusqu’en automne 2021 pour envoyer leur candidature.

 12.07.2021, 11:26
A la fin du mois de juin, pas moins de 58'000 contrats d'apprentissage ont été signés (illustration).

Pas moins de 14’500 places d’apprentissage sont toujours disponibles dans les entreprises suisses, qui engagent plus par rapport à l’année dernière. Les jeunes ont encore la possibilité d’envoyer leur candidature jusqu’en automne 2021.

 

 

A la fin du mois de juin, pas moins de 58’000 contrats d’apprentissage ont été signés. Par rapport à la même période, l’année dernière, cela représente 2’500 contrats de plus. «La situation sur le marché des places d’apprentissage reste stable», s’est réjoui le Secrétariat d’Etat à la formation (SEFRI) dans un communiqué lundi.

Pour attirer l’attention des jeunes, certains cantons organisent des bourses pour des places d’apprentissage de dernière minute en collaboration avec les entreprises. D’autres prolongent le délai de signature jusqu’en automne 2021. Par ailleurs, les futurs apprentis qui se sont déjà engagés peuvent encore changer de voie avant la rentrée.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FormationCoronavirus: les examens de maturité et de fin d’apprentissage seront aussi normaux que possibleCoronavirus: les examens de maturité et de fin d’apprentissage seront aussi normaux que possible

AsileVaud: le Covid-19 n’a pas trop pénalisé l’emploi des permis FVaud: le Covid-19 n’a pas trop pénalisé l’emploi des permis F

Top