Explosion des vols à l'arraché et dans les voitures à Lausanne

chargement

criminalité Lausanne enregistre en 2011 une hausse marquée des infractions pénales, surtout celles contre le patrimoine. Le nombre de vols à l'arraché a triplé. Une forte proportion de ces délits est l'oeuvre de délinquants arrivés après le «printemps arabe».

  28.03.2012, 18:26
Les vols avec effraction dans les véhicules ont augmenté de 68%.

Lausanne se place désormais au deuxième rang des villes suisses  avec le plus grand nombre d'infractions au code pénal par habitant,  derrière Genève et devant Berne et Zurich. En 2011, le nombre  d'infractions y a globalement augmenté de 31%, a expliqué mercredi  devant la presse Jean-Luc Gremaud, chef de la Police judiciaire.

La hausse se limite à 4,5% pour les délits touchant à la vie et à  l'intégrité. Mais elle grimpe à 37% pour les infractions contre le  patrimoine: les vols avec effraction dans les véhicules augmentent  de 68%, les vols à la tire de 83% et ceux à l'arraché de 198%. Pour  ces trois domaines, cela représente un accroissement de 1514 cas.

Pour la police, cette recrudescence de vols est en partie liée au  phénomène du «printemps arabe» et à l'arrivée de ressortissants du  Maghreb. «On observe que cela touche les régions francophones, où  ces personnes maîtrisent la langue», a expliqué M. Gremaud.

Modifier son comportement

Les vols par introduction clandestine connaissent aussi une forte  hausse (+ 35%). «Comme pour les vols avec effraction dans les  véhicules, la population doit modifier son comportement. Il y a  beaucoup trop de biens en évidence dans les véhicules, trop de  maisons non verrouillées», a dit le chef de la police judiciaire.

Le commandant Pierre-Alain Raemy, qui s'est associé aux critiques  de ses homologues contre le nouveau code de procédure pénale, a  annoncé la mise en place, dès avril, d'une task force «souple» pour  lutter contre la délinquance urbaine. La lutte contre le trafic de  drogue, notamment le deal de rue, restera aussi une priorité.

Plafond historique

En 2011, le nombre d'interventions assurées par Police Secours a  atteint un plafond historique, en hausse de 17,6%. «En 5 ans, la  hausse s'élève à 30%. Et cela est géré avec les mêmes effectifs. On  arrive au-delà de ce qui peut être demandé à notre personnel», a  averti le commandant Raemy.

Le municipal de police, Marc Vuilleumier, a annoncé qu'il  proposera jeudi à la municipalité une hausse des effectifs de 30  personnes. Ce sera une «première étape» en attendant une évaluation  plus précise des besoins, dans le cadre d'un préavis sur la sécurité.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
directCoronavirus: disponibilité des vaccins anti-Covid assurée en SuisseCoronavirus: disponibilité des vaccins anti-Covid assurée en Suisse

Trafic ferroviairePanneaux d’affichage des CFF partiellement hors-service: panne résorbéePanneaux d’affichage des CFF partiellement hors-service: panne résorbée

défenseL’armée a récupéré plus de munitions que d’habitude dans la natureL’armée a récupéré plus de munitions que d’habitude dans la nature

pandémieCoronavirus: la vaccination de rappel prolonge la validité du certificat Covid d’un anCoronavirus: la vaccination de rappel prolonge la validité du certificat Covid d’un an

votations fédéralesInitiative sur la justice: les dons des juges aux partis polarisentInitiative sur la justice: les dons des juges aux partis polarisent

Top