Farner perd une voix

chargement

Farner; Marc Comina Marc Comina va quitter l'agence de relations publiques Farner. Le directeur va assurer l'intérim avec d'autres cadres.

Par IRO
  28.12.2011, 16:49

Directeur de Farner à Lausanne, l’ancien journaliste Marc Comina quittera l’agence de relations publiques à fin février. Dans l’attente de lui trouver un successeur, le patron de Farner Consulting assurera l’intérim avec le concours d’autres cadres de la société. Pour les aspects opérationnels, un mandat a été confié à Hans Hofmann & Partner. Farner Lausanne a notamment un mandat de communication pour Novartis. Le courant a relativement mal passé entre mandant et mandataire dans la gestion du dossier concernant l’avenir du site nyonnais.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

interactifUne carte des couleurs pour des balades en Suisse au gré des teintes automnalesUne carte des couleurs pour des balades en Suisse au gré des teintes automnales

live
En directCoronavirus et aide sociale: les effets de la pandémie moins graves que prévuCoronavirus et aide sociale: les effets de la pandémie moins graves que prévu

Mise en gardeAchats d’aliments sur le web: des informations fiables manquent trop souventAchats d’aliments sur le web: des informations fiables manquent trop souvent

En consultationVoile intégral: se dissimuler le visage dans l’espace public sera bientôt puni d’une amende, sauf exceptionsVoile intégral: se dissimuler le visage dans l’espace public sera bientôt puni d’une amende, sauf exceptions

AgricultureElevage intensif: le bien-être animal ne doit pas être inscrit dans la ConstitutionElevage intensif: le bien-être animal ne doit pas être inscrit dans la Constitution

Top