Feu vert à l'ouverture des magasins jusqu'à 20 heures

chargement

Horaires d'ouverture La commission de l'économie du National soutient une ouverture des magasins jusqu'à 20h00 en Suisse. La proposition avance que les commerces de détail devraient pouvoir ouvrir au moins de 6 à à 20 heures du lundi au vendredi et jusqu'à 19 heures le samedi.

  26.02.2013, 17:54
Les magasins pourraient avoir le droit de rester ouverts jusqu'à 20h00 en semaine et 19h00 le samedi.

 Tous les magasins de Suisse devraient pouvoir rester ouverts au moins jusqu'à 20h00. Par 17 voix contre 7, la commission de l'économie du National soutient une motion du Conseil des Etats prônant une harmonisation nationale. Au grand dam de la gauche et des syndicats.

Selon la motion déposée par Filippo Lombardi (PDC/TI), les commerces de détail devraient pouvoir ouvrir au moins de 6 à 20 heures du lundi au vendredi et de 6 à 19 heures le samedi, dans tout le pays. Les cantons seraient libres d'adopter des législations plus libérales.

La majorité de la commission estime qu'une telle harmonisation permettra de limiter le tourisme d'achats qui a augmenté avec le franc fort. Elle répond en outre à une évolution de la société, selon elle.

Afin de respecter les différences régionales, la commission a toutefois amendé la motion pour préciser qu'il fallait expressément respecter les jours fériés cantonaux, ont indiqué mardi les services du Parlement.

Travail dominical

Dans la foulée, la commission propose au plénum, également par 17 voix contre 7, de transmettre une autre motion du Conseil des Etats qui vise, elle, à assouplir les conditions limitant le travail dominical dans les régions touristiques. Les besoins des voyageurs varient fortement et le tourisme ne se concentre plus sur certaines régions ou période de l'année, fait valoir la majorité.

La gauche, qui est déjà en croisade référendaire contre la décision du Parlement d'autoriser les shops des stations-service à ouvrir 24 heures sur 24, dénonce une tactique du salami. La première motion affaiblit la protection des travailleurs et ne répond pas à une véritable besoin, critique la minorité de la commission.

Quant à la seconde motion, la gauche la repousse car elle estime qu'il faut limiter le plus possible la flexibilité des conditions de travail dans les régions touristique. Elle refuse aussi que les modifications passent par une révision d'ordonnance, comme le propose le texte déposé par Fabio Abate (PLR/TI). Cela empêcherait de les combattre par référendum.

La motion a été déposée quinze jours après que l'injonction des autorités tessinoises à fermer le dimanche un centre commercial à Mendrisio (TI).


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Mise en gardeCybersécurité: la police lance une campagne sur la sécurité des achats en ligneCybersécurité: la police lance une campagne sur la sécurité des achats en ligne

live
directCoronavirus: 71,53% des plus de 12 ans entièrement vaccinés en SuisseCoronavirus: 71,53% des plus de 12 ans entièrement vaccinés en Suisse

Il s’est passé quoi?Les 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce lundi 25 octobreLes 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce lundi 25 octobre

EnquêteChantage contre Berset: éclaircissements supplémentaires demandésChantage contre Berset: éclaircissements supplémentaires demandés

RebeloteCoronavirus: panne temporaire de l’app qui délivre les certificats CovidCoronavirus: panne temporaire de l’app qui délivre les certificats Covid

Top