Fort de son succès aux Fédérales, l'UDC joue la carte "immigration"

chargement

Politique L'UDC rebondit sur les thèmes de l'immigration. Ce samedi à Villeneuve dans le canton de Vaud, Ueli Maurer a expliqué à l'assemblée de l'UDC que les flux de réfugiés étaient dangereux pour la Suisse. L'UDC ne veut par ailleurs pas se laisser se dicter le profil du candidat au poste d'Eveline Widmer-Schlumpf par les autres partis.

  31.10.2015, 15:50
Le conseiller fédéral Ueli Maurer lors de l’assemblée des délégués de l'UDC ce samedi à Villeneuve.Laurent Gillieron)

Après son succès aux élections fédérales, l'UDC a rebondi sur les problèmes de migration samedi à Villeneuve dans le canton de Vaud. Le conseiller fédéral Ueli Maurer a averti l'assemblée des délégués des dangers que représentent les flux de réfugiés. Le parti ne compte en outre pas se laisser dicter le choix de son deuxième conseiller fédéral.

L'UDC s'est dite prête à assumer des responsabilités gouvernementales supplémentaires. Les gens veulent que nous soyons représentés au Conseil fédéral par des personnes qui représentent vraiment la politique UDC, a déclaré le chef du groupe UDC aux Chambres fédérales Adrian Amstutz. Il s'exprimait devant 350 délégués réunis à Villeneuve.

Un UDC romand voulu par les autres partis

Le président du PLR Philipp Müller, auteur de l'initiative "pas plus de 18% d'étrangers en Suisse", ne peut exiger qu'un candidat UDC soit à tout prix derrière les bilatérales, souligne le conseiller national bernois. Cela signifierait que la décision du peuple du 9 février est à mettre au vieux papier.

Les présidents des autres partis ont exigé tout d'abord un Romand: un très bon candidat, Guy Parmelin, s'est présenté hier, qui représente bien nos positions, a ajouté le conseiller national. 

Succès dangereux

Malgré sa progression de 26,6 à 29,4% aux fédérales, l'heure est "à l'humilité devant l'importance de la tâche et de la responsabilité qui nous attendent", a déclaré pour sa part Albert Rösti, conseiller national bernois, tirant un bilan des élections du 18 octobre.

Un succès comme celui que l'UDC vient d'obtenir est dangereux. Devant une majorité fragile au Parlement, le chef de campagne a appelé le groupe parlementaire à agir de concert avec le PLR et à ne pas faire cavalier seul.

Meilleur contrôle aux frontières

Car les défis sont nombreux, notamment en matière de migrations. Le conseiller fédéral Ueli Maurer a rappelé qu'"un million de Réfugiés seront venus en Europe cette année. Cela entraîne des craintes et de l'insécurité. L'Europe surmenée ne sait que faire".

En tant que membre de Schengen, la Suisse est concernée, a souligné le chef du Département de la défense. "La solution que propose le parti est un meilleur contrôle aux frontières. Si Schengen ne peut surveiller ses frontières, on doit le faire nous-mêmes".

 

 

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du 24 juilletCoronavirus: toutes les nouvelles du 24 juillet

ChanceSIM-Loteries: un nouveau millionnaire au tirage du Swiss LotoSIM-Loteries: un nouveau millionnaire au tirage du Swiss Loto

OlympismeJO 2021: le tableau des médailles en un coup d’œilJO 2021: le tableau des médailles en un coup d’œil

Les toqués du terroir 6/6Hostellerie du Pas de l’Ours à Crans-Montana: Franck Reynaud, des saveurs sinon rienHostellerie du Pas de l’Ours à Crans-Montana: Franck Reynaud, des saveurs sinon rien

COVID-19Coronavirus: les effets des vaccins en sept questionsCoronavirus: les effets des vaccins en sept questions

Top