Fort recul des exportations d'armes en 2013

chargement

Matériel de guerre Avec un recul de 239,2 millions de francs, les exportations d'armes ont connu un fort recul en 2013 par rapport à 2012.

  28.02.2014, 10:19
Parmi les clients importants figurent l'Allemagne, l'Italie, les Etats-Unis et le Royaume-Uni.

La Suisse a exporté moins de matériel de guerre l'an dernier. Des armes, des munitions et autres équipements pour une valeur totale de 461,2 millions de francs ont été vendus à d'autres pays, soit un recul de 239,2 millions de francs par rapport à 2012.

Cette forte baisse avait déjà été annoncée dans le courant de l'année 2013. Devant cette situation difficile pour l'industrie de l'armement, le Conseil des Etats a discuté en automne d'un assouplissement des règles encadrant l'exportation du matériel de guerre.

Les demandes d'autorisation pour les marchés passés avec l'étranger devraient être évaluées au cas par cas. Le risque que des biens exportés soient utilisés pour commettre des violations des droits de l'homme devrait être pris en considération.

Un assouplissement de ces règles n'aurait cependant aucun effet pour les principaux acheteurs d'armes suisses. Comme l'année précédente, l'Allemagne a été le plus gros client (123,5 millions de francs), selon des chiffres fournis vendredi par l'Administration fédérale des douanes (AFD). En 2012, le pays voisin s'est porté acquéreur de matériel suisse pour près de 246 millions, un montant deux fois plus élevé qu'en 2013.

Parmi les autres clients importants figurent l'Italie (58,9 millions), les Etats-Unis (43,8 millions) et le Royaume-Uni (38,1 millions).

Moins de demandes d'Abou Dabi

Les Emirats Arabes Unis, à qui la Suisse a livré 21 avions d'entraînement entre 2011 et 2012, font aussi partie des meilleurs clients (10,1 millions de francs). En 2012, le petit pays s'était signalé en important des armes suisses pour plus de 132 millions de francs.

Son grand voisin l'Arabie Saoudite devient ainsi le plus grand demandeur de la péninsule (21,9 millions de francs). Les exportations en direction du royaume wahhabite ne devraient pas être autorisées selon les lois actuelles. Toutefois, il est possible de vendre des pièces de rechange pour du matériel exporté avant l'interdiction.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SuisseCoronavirus: l’application du certificat Covid rétablie après une courte panneCoronavirus: l’application du certificat Covid rétablie après une courte panne

SÉCURITÉCoronavirus: la pandémie alourdit la charge de travail de la policeCoronavirus: la pandémie alourdit la charge de travail de la police

Contre-attaqueCyberattaques: comment la riposte aux piratages se prépare-t-elle au Parlement?Cyberattaques: comment la riposte aux piratages se prépare-t-elle au Parlement?

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobre

IL S’EST PASSÉ QUOI?Les 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce vendredi 15 octobreLes 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce vendredi 15 octobre

Top