Grande criminalité: témoins bientôt sous haute protection en Suisse

chargement

Sécurité Le Service central de protection des témoins fait sa mue. Il permettra d'ici 2013 à des témoins impliqués dans des affaires de grande criminalité de bénéficier d'une protection à l'échelle nationale.

  28.11.2012, 16:00
Jean-Luc Vez le directeur de Fedpol a présenté le nouveau service central de   protection des témoins.

 

D'ici cinq semaines, des témoins, jugés importants pour la lutte contre la grande criminalité, pourront changer d'identité et se réinstaller dans une nouvelle région sous couvert d'anonymat. Le nouveau service central de protection des témoins, géré par l'Office fédéral de la police (fedpol), est dans les starting blocks.
 
Des témoins impliqués dans des procédures pénales touchant la grande criminalité seront protégés en Suisse dès 2013 au niveau national. En ligne de mire: le crime, le Terrorisme et la traite des humains, a expliqué mercredi devant la presse à Berne Jean-Luc Vez, le directeur de fedpol.
 
Ces mesures sont particulièrement importantes dans le cas où les autorités de poursuite pénale n'ont pas d'autres moyens de preuve que les déclarations des témoins, a poursuivi Jean-Luc Vez. "Cela sera le seul moyen de briser l'omerta, la loi du silence dans les milieux mafieux", a-t-il poursuivi.
 
Comme dans les films d'action hollywoodien, le nouveau service pourra utiliser tous les moyens jugés nécessaires pour faire disparaître des témoins grâce à l'anonymat, la modification de la voix et de l'apparence. Même le 'morphing', technique qui permet de transformer un visage en un autre, pourra être utilisé pour modifier les papiers d'identité.
 
Incontournables données biométriques
 
"Reste que les données biométriques d'une personne peuvent difficilement disparaître", a précisé Andreas Leuzinger de fedpol. Autres difficultés: l'utilisation des réseaux sociaux, des téléphone portables et des ordinateurs qui permettent de tracer les témoins.
 
Les liens familiaux ne seront pas non plus une mince affaire, en particulier si un témoin divorce et que son ex-partenaire veut sortir du programme, a encore mentionné M. Leuzinger.
 
Entre 10 et 15 témoins et leurs proches devraient bénéficier de ce programme chaque année. C'est le directeur de fedpol qui décidera qui pourra en bénéficier, "une lourde responsabilité", a-t-il confirmé.
 
Le coût de la protection d'un témoin dépendra de la durée du programme et des besoins propres de la personne pour se réintégrer et retrouver son autonomie, a précisé René Wohlhauser de fedpol.
 
Recours possible
 
"Le budget mis à disposition limitera le nombre de personnes bénéficiant de la protection. Celles qui seront exclues ne seront pas pour autant mises en danger", a souligné M. Vez. Ma décision pourra être cassée le cas échéant par un recours déposé devant le Tribunal administratif fédéral qui tranchera."
 
La dizaine de personnes qui travaillera à terme dans le nouveau service de protection des témoins pourraient aussi être menacées. "Comme chef de fedpol, je bénéficie régulièrement de protection", a dit M. Vez. Les collaborateurs du service pourront aussi y recourir.
 
En Suisse, la protection des témoins était assurée jusqu'ici par les cantons sans véritable base légale et clarté dans le financement. Les témoins et leurs proches pourront aussi bénéficier d'un droit de séjour en Suisse dans le cadre de la procédure.
 
Des organisations comme le FIZ, le centre d'assistance aux migrantes et aux victimes de la traite des femmes installé à Zurich, critiquent ces nouvelles mesures qui ne protègent que les témoins 'utiles' aux autorités pénales.
 
Note: Bien lire aux 9 et 10e paragraphes, M. Vez. Vous pouvez aussi lire la dépêche bsf184, publiée le 7 novembre dernier intitulée: Traite des êtres humains - Les témoins pourront recevoir une nouvelle identité.

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 20 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 20 octobre

Accident de montagneZermatt: deux jeunes alpinistes trouvent la mort au CervinZermatt: deux jeunes alpinistes trouvent la mort au Cervin

Zermatt: deux morts au Cervin

Ce mardi, deux jeunes alpinistes ont fait une chute mortelle en escaladant la face nord du Cervin.

  20.10.2021 19:39

IL S’EST PASSÉ QUOI?Les 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce mercredi 20 octobreLes 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce mercredi 20 octobre

Crise sanitaireCoronavirus: le Conseil fédéral souhaite faciliter l’accès au pass Covid pour les personnes guériesCoronavirus: le Conseil fédéral souhaite faciliter l’accès au pass Covid pour les personnes guéries

AutoriséLa Suisse financera directement les chercheurs d’Horizon EuropeLa Suisse financera directement les chercheurs d’Horizon Europe

Top