Grands prédateurs: pourquoi le loup est de nouveau visé au parlement

chargement

Chambres fédérales Le loup est une fois de plus dans la mire du National et des Etats. Malgré le rejet de la loi sur la chasse en septembre, les députés vont notamment se prononcer durant la session sur l’assouplissement des conditions de tirs du prédateur. Explications.

Par xavier lambiel, avec la collaboration de philippe Boeglin
  03.03.2021, 00:01
Lecture: 4min
Premium
Pour abattre un loup en Suisse, il faut que ce dernier ait tué au moins 25 animaux de rente en un mois, ou 35 en quatre mois.

Ce dimanche, la louve F78 a été abattue. Quand le garde-chasse bernois a appuyé sur la détente, le prédateur tentait de s’introduire dans un enclos protégé. Arrivée d’Italie, cette femelle a été identifiée pour la première fois au mois d’octobre, après avoir tué trois moutons. Quand le canton de Berne a mis sa tête à prix, le 19 février,...

À lire aussi...

InterpellationGrands prédateurs: Berne débourse près de 4 millions par an pour limiter les dégâtsGrands prédateurs: Berne débourse près de 4 millions par an pour limiter les dégâts

AnimauxGrands prédateurs: une septième meute de loups observée dans les GrisonsGrands prédateurs: une septième meute de loups observée dans les Grisons

Grands prédateursGrands prédateurs: le Conseil des Etats durcit le ton face au loupGrands prédateurs: le Conseil des Etats durcit le ton face au loup

live
En directVotations fédérales: la Suisse accepte les avions et rejette de justesse la révision de la loi sur la chasseVotations fédérales: la Suisse accepte les avions et rejette de justesse la révision de la loi sur la chasse

Top