Gripen: il pourrait être équipé d'un module de communication américain

chargement

Controverse Plusieurs journaux dominicaux affirment que le Gripen sera équipé d'un module de communication américain, ce qui poserait un problème de protection des données pendant les missions.

  30.03.2014, 17:28
Le Gripen - ici le modèle de l'armée brésilienne - devait être équipé d'un système suisse, mais le DDPS aurait préféré le module américain.

L'avion de combat Gripen E, que la Suisse prévoit d'acheter, pourrait être équipé d'un module de communication américain, selon plusieurs médias dominicaux. Cet équipement radio devait initialement être fourni par un fabricant bernois, mais Saab aurait changé d'avis il y a quelques mois.

Le constructeur suédois a décidé de confier le module radio des nouveaux avions suisses à l'entreprise américaine Rockell Collins, selon une enquête publiée dans les hebdomadaires "Le Matin Dimanche", "Schweiz am Sonntag" et "SonntagsZeitung". Les journaux ajoutent que le volte-face de Saab a eu lieu peu après que le Parlement suisse a accepté l'achat de 22 avions de combat.

Contacté, le département de la Défense (DDPS) ne confirme, ni ne dément toutes ces allégations. Mais les services d'Ueli Maurer précisent, dans une prise de position écrite, que "l'utilisation de composantes non européennes dans le Gripen E n'a jamais été exclue".

"Vérifiés par les Etats-Unis"

Le cahier des charges de l'appareil qui allait remplacer le Tiger exigeait "de façon explicite" qu'il soit équipé de technologies et de systèmes de communication "vérifiés par les Etats-Unis", ajoute le DDPS.

Le département explique que ces mêmes systèmes "sont déjà utilisés sur les avions de combat F/A-18" (de fabrication américaine, ndlr.), "dans nos systèmes de communication" et dans le système suisse de surveillance radar FLORAKO.

Les clés d'encryptage utilisées sur le Gripen seront fabriquées en Suisse, assure le DDPS. Interrogé sur les risques d'intervention par des tiers sur l'échange d'informations pendant une mission, le département affirme qu'il s'agit là de "pure hypothèse".

Seulement des entreprises suisses

Pourtant, face aux risques relevés dans des affaires comme celle de l'espionnage américain, le Conseil fédéral avait décidé le 5 février de serrer la vis. L'administration fédérale ne devrait plus recourir à des entreprises étrangères pour ses prestations informatiques et de communication importantes. Sont concernées aussi bien des prestations fournies dans le cadre de l'armée que via des téléphones portables ou des ordinateurs.

Plus précisément, le gouvernement entend désormais confier la fourniture des prestations destinées aux infrastructures centrales d'importance vitale de l'administration si possible uniquement à des entreprises soumises exclusivement au droit suisse, détenues en majorité par des propriétaires suisses et fournissant toutes leurs prestations sur le territoire suisse.

 

 
 

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 27 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 27 octobre

Il s’est passé quoi?Les 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce mercredi 27 octobreLes 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce mercredi 27 octobre

RailCFF: les vélos auront 400 places de plus dans les trains dès 2022CFF: les vélos auront 400 places de plus dans les trains dès 2022

DécisionEnergie: Berne veut installer des panneaux solaires le long des autoroutes et des railsEnergie: Berne veut installer des panneaux solaires le long des autoroutes et des rails

A la hausseSanté: 4 Suisses sur 5 portent des lunettes ou des lentillesSanté: 4 Suisses sur 5 portent des lunettes ou des lentilles

4 Suisses sur 5 portent des lunettes

La population vieillit, on travaille souvent devant des écrans… Conséquence, le nombre de personnes qui doivent porter...

  27.10.2021 16:09

Top