31.12.2011, 19:35

Gros danger d'avalanche notamment en Valais

chargement
deux skieurs hors-piste ont été partiellement ensevelis par une avalanche dans les Grisons. Ici une avalanche dans les montagnes valaisannes.

Chutes de neige Le danger d'avalanche est demeuré élevé samedi en Suisse, particulièrement en Valais.

Par chance, aucun drame n'est venu ternir ce dernier jour de l'année. Avec le retour prévu du soleil dans le Vieux-Pays, le 1er de l'An sera une journée à haut risque en montagne.

Toutes les conditions devraient être réunies pour qu'il y ait énormément de monde sur les pistes. Avec le manteau neigeux instable et un risque d'avalanche de 4 sur une échelle de 5, le porte-parole de la police valaisanne Jean-Marie Bornet a tout lieu de craindre cette journée.

Les esprits pouvant être encore embrumés par les vestiges du Réveillon, la plus grande prudence s'impose. Pour soi-même et pour les autres, il importe avant tout de suivre les consignes de sécurité et ne pas s'aventurer hors des pistes balisées, recommandent tous les spécialistes.

La Météo de samedi n'a pas été pour arranger la situation, avec un réchauffement dès la mi-journée et la limite de la neige qui est remontée à près de 1800 mètres, notamment en Valais. Le manteau est d'autant moins instable que, de jeudi à samedi, Il est tombé entre 50 et 80 cm au nord des Alpes et en Valais, et jusqu'à 1 m dans le massif du Gothard.

Circulation entravée

Il n'est donc pas étonnant que cette région soit difficilement accessible tant par la route que par le rail. Les chemins de fer Matterhorn Gotthard Bahn (MGB) sont toujours interrompus en raison du danger d'avalanche. Le service de ferroutage est de fait également arrêté.

C'est toutefois un peu plus au nord que les plus grands dérangements sont survenus. Une coulée de neige a interrompu samedi matin le trafic ferroviaire entre Meiringen (BE) et Giswil (OW), sur la ligne du Brünig. Le tronçon a été fermé pour les travaux de dégagement. Un service de bus a été mis en place pour relier l'Oberland bernois à Lucerne.

Personne n'a été blessé et aucun train n'a été bloqué par cette petite avalanche, a précisé à l'ats Ivan Buck, responsable de l'entreprise Zentralbahn (zb). Des informations sur la réouverture des lignes sont disponibles sur le site de zb.

"Avec les quantités de neige qui sont tombées, la situation est clairement tendue et ça va continuer toute la semaine", pronostique François Dufour, responsable de l'antenne valaisanne de l'Institut pour l'étude de la neige et des avalanches (SFL). Il déconseille vivement les randonnées à ski sur des pentes au-delà de 30 degrés.

Selon l'Institut SFL, le danger d'avalanche de degré 4 concerne la crête nord des Alpes du Chablais jusqu'à Flims, la vallée d'Urseren et le Valais hormis la région au sud du Simplon. Dans ces zones, il faut s'attendre à des avalanches spontanées, de dimension importante.

Brouillard lausannois

En Valais également, un certain nombre de routes sont fermées, notamment dans la vallée de Conches ou le Lötschental. Mais le canton est accessible. La situation n'est tendue ni sur le plan des infrastructures ni sur celle de la protection de la population, affirme M. Bornet qui précise que les mesures de fermetures préventives de routes sont habituelles.

En plaine aussi la circulation n'est pas commode samedi. A cause d'un épais brouillard dans la région lausannoise, le trafic y était fort ralenti. Aucun accident majeur n'a cependant été signalé jusqu'en début de soirée.

En France aussi

En France voisine, la situation s'est déjà détendue samedi, même si le tunnel du Mont-Blanc qui relie la France à l'Italie était fermé à la circulation de tous les véhicules. Il le restera jusqu'à dimanche matin au plus tôt, en raison des risques d'avalanche engendrés par d'importantes chutes de neige.

Le bulletin de vigilance orange aux avalanches, émis en Savoie et en Haute-Savoie en raison des fortes chutes de neige, a été levé en milieu d'après-midi, a indiqué Météo France. La situation devrait encore s'améliorer dimanche.

Le risque d'avalanches naturelles reste "fort", soit d'un niveau 4 sur une échelle de 5, sur le massif du Mont-Blanc pour la Haute-Savoie, ainsi que sur les massifs du Beaufortain, de la Vanoise, de la Maurienne et en Haute-Tarentaise pour la Savoie, souligne le centre de St-Martin-d'Hères, dans l'Isère.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 5 aoûtCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 5 août

CinémaFestival du film de Locarno 2020: l’ouverture a été suivie sur YoutubeFestival du film de Locarno 2020: l’ouverture a été suivie sur Youtube

JackpotSwiss Loto: une personne a remporté 1 million de francs avec un ticket validé à LausanneSwiss Loto: une personne a remporté 1 million de francs avec un ticket validé à Lausanne

EnquêteJuan Carlos: l’Espagne a demandé l’aide judiciaire de la SuisseJuan Carlos: l’Espagne a demandé l’aide judiciaire de la Suisse

En soutienExplosions à Beyrouth: la Suisse envoie une équipe d’experts pour soutenir l’ambassadeExplosions à Beyrouth: la Suisse envoie une équipe d’experts pour soutenir l’ambassade

Top