25.01.2018, 00:01

Ignazio Cassis assure ses arrières

Premium
chargement
A l’Albisgüetli, devant Christoph Blocher, le premier grand discours d’Ignazio Cassis (à droite) en tant que conseiller fédéral était très attendu.
Par Ariane Gigon

UDC ZURICH Pour son premier discours public comme ministre des Affaires étrangères, le Tessinois n’a pris aucun risque à l’Albisgüetli, dans l’antre de Christoph Blocher.

Pour son premier grand discours de conseiller fédéral, vendredi soir à Zurich, Ignazio Cassis a plaidé pour des relations «pragmatiques» avec l’Union européenne et défendu son concept de «reset» – de remise à plat. Des propositions concrètes qu’il doit présenter prochainement au Conseil fédéral, il n’a rien dévoilé.

Pour son 30e anniversaire, la réunion de l’Albisgüetli, le grand raout...

À lire aussi...

railLes CFF changent leur manière de mesurer la ponctualitéLes CFF changent leur manière de mesurer la ponctualité

animauxHuit singes-écureuils sont nés au zoo de BâleHuit singes-écureuils sont nés au zoo de Bâle

live
DirectCoronavirus: la Suisse enregistre 129 nouveaux cas en 24 heuresCoronavirus: la Suisse enregistre 129 nouveaux cas en 24 heures

StrictsCoronavirus: 4 cantons alémaniques durcissent les mesuresCoronavirus: 4 cantons alémaniques durcissent les mesures

En hausseNavigation: la CGN a transporté un nombre record de passagers en 2019Navigation: la CGN a transporté un nombre record de passagers en 2019

Top