Immigration: Simonetta Sommaruga surprise de la netteté du refus

chargement

votations fédérales Même si le non à l'initiative Ecopop ne changera en rien l'application de l'initiative contre l'immigration de masse, la ministre de justice et police Simonetta Sommaruga se dit surprise et ravie par la netteté du refus.

  30.11.2014, 18:18
"Une acceptation du texte d'Ecopop n'aurait résolu aucun problème écologique mais causé de grands problèmes à notre pays", selon Simonetta Sommaruga.

Le refus écrasant de l'initiative de l'association Ecologie et population (Ecopop) ne changera en rien l'application de l'initiative contre l'immigration de masse. La ministre de justice et police Simonetta Sommaruga l'a souligné dimanche à l'issue du scrutin fédéral. Le Conseil fédéral mettra en consultation en janvier son projet de mise en oeuvre du texte de l'UDC.

Simonetta Sommaruga s'est réjouie de la netteté du rejet l'initiative "Halte à la surpopulation - Oui à la préservation durable des ressources naturelles". Le score sans appel en a surpris plus d'un, "dont moi", a admis la conseillère fédérale devant la presse.

"Une acceptation du texte d'Ecopop n'aurait résolu aucun problème écologique mais causé de grands problèmes à notre pays" , selon elle. L'immigration est essentielle pour la Suisse et le restera dans le futur aussi. Mais il s'agit de trouver des réponses aux problèmes collatéraux qu'elle pose, a noté la socialiste.

Cette initiative avait certaines similitudes avec le texte de l'UDC adopté le 9 février. Mais la clarté du refus ne changera en rien la décision du Conseil fédéral de mettre en oeuvre la volonté exprimée par le peuple avec l'initiative contre l'immigration de masse.

Le scrutin n'a pas suscité de réaction de la part de Bruxelles. La ministre de justice n'a pas non plus voulu commenter les effets du résultat sur les négociations à venir. Pour l'heure, la position de l'Union européenne demeure claire: la libre circulation des personnes n'est pas négociable.

Le gouvernement adoptera son mandat de négociation définitif en janvier. Il est actuellement en consultation. Le Conseil fédéral demande à pouvoir réguler lui-même la politique d'immigration suisse tout en préservant la voie bilatérale et en maintenant le niveau de protection actuel des salariés.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobre

SuisseCoronavirus: l’application du certificat Covid est en panneCoronavirus: l’application du certificat Covid est en panne

IL S’EST PASSÉ QUOI?Les 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce vendredi 15 octobreLes 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce vendredi 15 octobre

PolitiqueBaromètre électoral: l’UDC creuse l’écart, les positions se resserrent derrièreBaromètre électoral: l’UDC creuse l’écart, les positions se resserrent derrière

Crise sanitaireCoronavirus: un tiers des effets indésirables du vaccin sont jugés gravesCoronavirus: un tiers des effets indésirables du vaccin sont jugés graves

Top