Intempéries: cours d’eau en crue et retour de la neige sur les cols

chargement

Danger Les cours d’eau ont gonflé à cause de la pluie. Le Rhin est en forte crue entraînant l’arrêt de la navigation sur le fleuve, ainsi que les promenades le long de celui-ci. La neige a fait son retour sur certains cols alpins.

  09.07.2021, 11:17
La navigation est interdite à Bâle.

Les intempéries de ces derniers jours ont fait grimper les cours d’eau à des niveaux critiques. Certains sont sortis de leur lit. A Bâle, le Rhin est fermé à la navigation depuis vendredi. Dans le canton de St-Gall, il est interdit de se promener le long du fleuve.

Aucun bateau n’est autorisé à circuler en région bâloise entre Rheinfelden (AG) et Kembs (F) jusqu’à nouvel avis. Le niveau du fleuve indiquait 850 centimètres vendredi matin à Bâle, d’après les Ports suisses sur le Rhin. Il dépasse donc nettement la marque limite entraînant sa fermeture généralisée à la navigation.

 

Cette situation est due aux importantes précipitations de ces derniers jours. Elle ne devrait se détendre que dans le courant de la journée de samedi, selon les prévisions de l’Office fédéral de l’environnement.

Promenades et tours à vélo y sont interdits le long des bras du fleuve entre Widnau et St. Margrethen (SG). La population est appelée à ne pas se rendre à proximité des berges. Animaux et outillages doivent en être éloignés.

Les fortes précipitations enregistrées dans les Grisons ont fait monter spectaculairement les eaux du fleuve à proximité de son embouchure dans le lac de Constance, indique l’organisation internationale de protection du Rhin alpin.

Dans le canton de Thurgovie, la rivière Thur est également en crue. Plusieurs ruisseaux y sont sortis de leur lit.

En Suisse centrale, le danger d’inondations est «marqué» au bord du lac des Quatre-Cantons.

Retour de la neige

Dans l’Oberland bernois, les cours d’eau atteignent le deuxième niveau le plus élevé sur l’échelle des dangers de l’OFEV. Il y règne donc un «grand danger» d’inondations et de flots massifs qui pourraient faire céder les berges.

En Suisse centrale, le danger d’inondations est «marqué» au bord du lac des Quatre-Cantons. En montagne, les cols de la Furka (UR/VS) et du Susten (UR/BE) ont été fermés en raison de la neige.

Dans le canton du Jura, le village d’Alle a subi de nouvelles inondations, comme on le voit sur des images diffusées sur le site de RFJ. La ligne ferroviaire Porrentruy-Alle-Bonfol est pour sa part fermée pour cause d’intempéries, indiquent les CFF.

 

 

Sur Vaud, la ligne de train des Rochers-de-Naye a été interrompue durant trois heures et demie vendredi matin entre Montreux et Glion à la suite d’un glissement de terrain, selon le Montreux-Oberland-Bernois (MOB).

Ces trois derniers jours, la quantité de pluie a dépassé, par endroits, la moyenne recensée pour l’ensemble d’un mois de juillet «normal», indique le service météo de la radio-télévision alémanique SRF. Le Tessin a été le canton le plus touché. A Faido, les quantités de pluie ont atteint 178 millimètres. Les dernières précipitations sont tombées en Suisse dans la matinée de vendredi.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Facture saléeIntempéries: la grêle a fait plus de 100 millions de dégâtsIntempéries: la grêle a fait plus de 100 millions de dégâts

PluieIntempéries: routes et caves inondées dans le nord-est de la SuisseIntempéries: routes et caves inondées dans le nord-est de la Suisse

Top