Islam: l'UDC présente ses mesures pour lutter contre l'islam radical

chargement

Assemblée L'assemblée des délégués UDC a adopté toute une série de mesures pour lutter contre l'islam radical. Le parti veut que les imams prêchent dans une langue nationale, interdire le voile à l'école ou les menus halals dans les cafétérias.

  28.10.2017, 16:17
Les délégués UDC, ici le président Albert Rösti, étaient réunis en assemblée.

Les délégués de l'UDC ont adopté samedi à Frauenfeld un catalogue de revendications visant à lutter contre l'islam radical en Suisse. Parmi les points figurent le refus de reconnaître l'islam sur le plan du droit public ou l'exigence d'ouvrir les mosquées au public.

Après de nombreuses interventions et quatre compléments ajoutés au souhait de délégués, le texte a été approuvé par 315 voix contre une opposition. Les revendications s'adressent d'une part aux cantons et communes et d'autres par à la Confédération.

Dans la première catégorie, l'UDC demande notamment que cesse le travail pastoral des imams dans les prisons et qu'ils soient remplacés par des psychologues de prison ou de l'armée. L'UDC refuse l'introduction de jours fériés musulmans officiels, particulièrement du ramadan.

Les mosquées doivent être accessibles au public et en tout temps aux autorités et à la police. Par ailleurs, la prédication doit être tenue dans une langue nationale.

Pas de voile à l'école

La résolution exige en outre que soient renforcées les forces de police afin de permettre la surveillance des musulmans soupçonnés de radicalisation. Les institutions islamiques soupçonnées de radicalisation doivent être fermées ou interdites.

A la demande de la section valaisanne, les revendications musulmanes dans les institutions étatiques et semi-étatiques ne sont pas acceptées. La section cite par exemple le voile à l'école ou les menus halals dans les cafétérias.

A l'adresse de Berne, l'UDC demande que les services de renseignement surveille activement tout musulman potentiellement radicalisé. Par ailleurs, les voyageurs du djihad doivent être placés en détention de sécurité aussitôt de retour en Suisse.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

EnquêteEnquête: la jeunesse suisse considère l'islam comme une menace et a une vision traditionaliste de la familleEnquête: la jeunesse suisse considère l'islam comme une menace et a une vision traditionaliste de la famille

JusticeFrance: enquête ouverte pour viol contre l'islamologue suisse Tariq RamadanFrance: enquête ouverte pour viol contre l'islamologue suisse Tariq Ramadan

VandalismeLausanne: 500 personnes réunies contre l'islamophobie après la profanation du carré musulmanLausanne: 500 personnes réunies contre l'islamophobie après la profanation du carré musulman

Top