21.09.2020, 00:01
Lecture: 5min

Justice: une transaction gênante pour un juge fédéral

Premium
chargement
Le juge fédéral UDC Yves Donzallaz est au coeur d'un véritable maelström politique concernant sa réélection, notamment en regard de certaines de ses décisions, qui irritent son parti.

TRIBUNAL FÉDÉRAL Yves Donzallaz a versé de l’argent, en 2008, pour qu’un citoyen retire son action en justice contre lui. Son parti, l’UDC, ne veut pas reconduire le Valaisan dans ses fonctions, ce mercredi.

Le mercredi qui vient s’annonce tendu. Le Parlement fédéral (ré)élira les juges du Tribunal fédéral, et ce scrutin sera marqué par le conflit entre l’UDC et son juge Yves Donzallaz. Le parti conservateur ne veut pas reconduire le Valaisan, qui s’est écarté de la ligne dans certains verdicts, comme récemment sur l’UBS. Les autres partis politiques dénoncent une attaque à l’encontre de la séparation des pouvoirs, et les socialistes ont proposé de repousser l’élection. Yves...

À lire aussi...

AnnulationJustice: le Tribunal administratif fédéral annule le refus de naturalisation d’un coupleJustice: le Tribunal administratif fédéral annule le refus de naturalisation d’un couple

JusticeTerrorisme: l’accusé conteste tout soutien à l’Etat islamique devant le Tribunal pénal fédéralTerrorisme: l’accusé conteste tout soutien à l’Etat islamique devant le Tribunal pénal fédéral

DéfaiteAthlétisme: le Tribunal fédéral déboute l’athlète Caster SemenyaAthlétisme: le Tribunal fédéral déboute l’athlète Caster Semenya

AFFAIRE FIFAScandale de la FIFA: Michael Lauber accuse un juge fédéral de partialitéScandale de la FIFA: Michael Lauber accuse un juge fédéral de partialité

Top