L'ambassade d'Israël condamne les intentions de Migros

chargement

commerce L'ambassade d'Israël en Suisse a exprimé son mécontentement suite à un projet de marketing de Migros.

  30.05.2012, 18:03
Le grand distributeur, primus inter pares.

L'ambassade d'Israël en Suisse "condamne fermement" l'intention de Migros de déclarer l'origine des produits israéliens issus des territoires palestiniens occupés. Courant 2013, le distributeur entend les étiqueter "Cisjordanie (ou Jérusalem-Est), zone de peuplement israélienne", avait-il annoncé mardi.

Pour l'ambassade, Migros est victime d'une campagne anti-israélienne visant à ternir l'image du pays et à fixer d'avance le futur statut des territoires controversés, écrit-elle mercredi.

Seuls un processus de paix et le dialogue entre les deux parties en conflit pourront apporter un accord permanent définissant les frontières du futur Etat palestinien, souligne l'ambassade dans son communiqué. Migros de son côté avait invoqué la transparence et le libre choix de ses clients.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 23 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 23 octobre

ParentsNouveau projet d’initiative pour la garde d’enfantsNouveau projet d’initiative pour la garde d’enfants

MécontentsCoronavirus: plusieurs milliers de manifestants anti-certificat à BerneCoronavirus: plusieurs milliers de manifestants anti-certificat à Berne

DéficitBudget informatique dépassé: le chef de l’armée admet des erreurs dans les coûtsBudget informatique dépassé: le chef de l’armée admet des erreurs dans les coûts

DiscoursAssemblée de l’UDC: pour Marco Chiesa, le parti «n’est pas opposé à la vaccination»Assemblée de l’UDC: pour Marco Chiesa, le parti «n’est pas opposé à la vaccination»

Top