27.12.2017, 00:01
Lecture: 4min

L’avarie de la flotte helvétique perdure

Premium
chargement
La Confédération est liée contractuellement aux propriétaires suisses de navires marchands. Ici le «Charmey», amarré au port de Casablanca,  au Maroc, en 2016.
Par Philippe Boeglin

MARINE Selon des rapports, deux nouvelles compagnies suisses vivent des heures troublées.

Une partie de la flotte suisse de haute mer ne passera pas le cap de la nouvelle année au chaud. La tempête déclenchée il y a quelques mois ne s’est pas calmée: deux nouveaux vaisseaux sont à la peine économiquement, rapportent des analyses de l’Administration fédérale, que nous avons obtenues grâce à la loi sur la transparence. L’épée de...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: des politiciens de tous bords demandent des tests aux frontièresCoronavirus: des politiciens de tous bords demandent des tests aux frontières

A la uneRevue de presse: surmortalité, tests aux frontières ou violence domestique… les titres de ce dimancheRevue de presse: surmortalité, tests aux frontières ou violence domestique… les titres de ce dimanche

A grande échelleCoronavirus: vers des tests dans les EMS, écoles et entreprises en Suisse?Coronavirus: vers des tests dans les EMS, écoles et entreprises en Suisse?

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 23 janvierCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 23 janvier

SkiAvalanche de Nendaz: un guide valaisan décèdeAvalanche de Nendaz: un guide valaisan décède

Top