27.02.2020, 00:01

L’avenir de la science en jeu

Premium
chargement
L’avenir de la science en jeu
Par Pierre-André Sieber

VOTATION FÉDÉRALE A la tête du Fonds national de la recherche scientifique depuis 2016, Angelika Kalt redoute le clash avec l’Europe en cas de succès de l’initiative de limitation.

Moteur de l’innovation, la recherche en Suisse bénéficie des programmes de l’Union européenne (UE). Directrice du Fonds national de la recherche scientifique (FNS), depuis 2016, Angelika Kalt (59 ans) le sait bien. Elle tient la tour de contrôle d’une institution fondée en 1952, qui profite largement de l’ouverture de la Suisse. Sous la houlette d’un comité de fondation présidé par l’ex-conseiller national UDC Jürg Stahl, redoute-t-elle une fermeture de cet...

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: les nouvelles du vendredi 3 avrilCoronavirus: les nouvelles du vendredi 3 avril

rechercheUn soutien-gorge intelligent pour détecter les cancersUn soutien-gorge intelligent pour détecter les cancers

drame familialLucerne: la femme poignardée était la mère du meurtrier présuméLucerne: la femme poignardée était la mère du meurtrier présumé

infographieCoronavirus: les chiffres de la pandémie en Suisse et dans le mondeCoronavirus: les chiffres de la pandémie en Suisse et dans le monde

FixéDiscrimination: la norme anti-homophobie entrera en vigueur le 1er juilletDiscrimination: la norme anti-homophobie entrera en vigueur le 1er juillet

Top