L'économie suisse s'offre une tour comme vitrine à Pékin

chargement

CHINE Notre ambassadeur a imaginé un QG pour les échanges commerciaux.

Par THIERRY JACOLET
  07.08.2015, 15:15
Premium
L'économie suisse dispose d'une vitrine à Shanghai. Mais pour faire affaire avec l'Etat, rien ne vaut Pékin. 

   KEYSTONE

La Suisse manque de visibilité en Chine. Ce qui lui fait défaut? Une vitrine à la mesure des échanges commerciaux croissants entre la Chine et la Suisse. Une tour d'une hauteur de 150 mètres par exemple. C'est le projet imaginé par l'ambassadeur de Suisse en Chine, Jean-Jacques de Dardel, et porté par des investisseurs suisses. Son nom? Le Swiss...

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 16 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 16 octobre

CirculationAccident: collision auto-moto à Corcelles-près-Payerne, un blessé graveAccident: collision auto-moto à Corcelles-près-Payerne, un blessé grave

LumineuxRendez-vous Bundesplatz: spectacle son et lumière de retour sur la Place fédéraleRendez-vous Bundesplatz: spectacle son et lumière de retour sur la Place fédérale

Politique: les Vert’libéraux voient leur avenir au Conseil fédéralPolitique: les Vert’libéraux voient leur avenir au Conseil fédéral

DéclarationPolitique: les Verts revendiquent un siège au Conseil fédéralPolitique: les Verts revendiquent un siège au Conseil fédéral

Top